Revue de presse

Nitrates – Recyclage – Ferroviaire – Chantiers… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Eau du Morbihan

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 10 au 16 octobre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports..

Remonter les rivières – Dans son dernier rapport (en anglais) relatif à la mise en œuvre de la directive sur les nitrates, la Commission européenne avertit que les nitrates sont toujours une source de pollution nocive des eaux de l’Union européenne. Réalisée sur la période 2016-2019, l’étude montre que si les concentrations de nitrates ont bien diminué dans les eaux de surface et dans les eaux souterraines depuis l’adoption d’une directive en 1991, les progrès restent trop modestes ces dix dernières années. En cause, notamment, l’utilisation excessive d’engrais dans l’agriculture. La Commission annonce que des mesures seront prises pour mieux faire respecter la directive et invite les Etats à agir au niveau national et régional.

Positif – A l’occasion du salon Pollutec, la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) a présenté son rapport annuel de 2020. Filière par filière, le bilan, résumé par Environnement magazine, a été présenté pour déboucher sur le constat d’une « année positive malgré la crise sanitaire ». 65% des entreprises interrogées ont ainsi jugé cette année « bonne ou plutôt bonne », profitant notamment des coûts des matières « qui se sont envolés ». Parmi les chiffres à retenir : 33% des établissements interrogés pratiquent la collecte de ferrailles, devant les métaux non ferreux (31%) et les déchets du BTP (29%).

Ton autre chemin – Attendu l’été prochain, le lancement de la ligne ferroviaire Bordeaux-Lyon, portée par la coopérative Railcoop, est reportée de six mois. Comme l’explique 20 Minutes, la structure – forte de 10 000 sociétaires – accuse SNCF Réseau de ne pas être « en capacité de fournir des sillons de qualité en dépit des discussions engagées depuis 18 mois ». La filiale de la SNCF a cependant rétorqué que le processus des attributions n’était pas terminé. Et lorsqu’une demande de sillons ne peut aboutir, SNCF Réseau doit proposer, sous le contrôle de l’Autorité de régulation des transports, une proposition alternative. Pour rappel, Railcoop étudie également la possibilité de relancer huit autres lignes transversales à petite vitesse.

Bienvenue sur mon boulevard – Paris, ville chantier ? Peut-être… mais de manière organisée. C’est, en tout cas, la volontiers de l’exécutif municipal qui, selon Batirama, souhaite mieux coordonner tous les aménagements en cours ou à venir pour limiter les nuisances auprès des riverains. L’idée est de se mettre d’accord avec tous les concessionnaires et les services techniques pour déterminer des « fenêtres » précises pour effectuer, à un endroit, tous les travaux nécessaires alors que, lors du premier mandat d’Anne Hidalgo, un même trottoir pouvait subir des travaux quatre ans de suite ! Pour rappel, 15 000 chantiers (80% par les concessionnaires et 20% par la municipalité) ont lieu chaque année à Paris.

En données corrigées – Comme prévu, un nouvel arrêté modifiant la méthode de calcul du DPE des logements datant d’avant 1975 a été publié [lire aussi notre article]. Actu Environnement précise que ce texte présente les nouveaux coefficients sur l’isolation des murs, revient à l’ancien débit pour la ventilation naturelle et adapte le coefficient de perméabilité à l’air de l’enveloppe. Les données concernant le confort d’été sont également modifiées, tout comme le tarif du kilowattheure des énergies consommées (gaz naturel, électricité).

Un siècle qui se lève – L’Etat a été condamné, cette semaine, à « réparer » les conséquences de ses engagements non tenus en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Ce jugement fait suite à l’Affaire du Siècle, un litige porté devant la justice par quatre ONG [lire aussi notre article]. Si France 24 souligne que la France a jusqu’au 31 décembre 2022 pour s’exécuter, le jugement lui laisse le choix des mesures à prendre.

On ira voir la mer Un article du Monde revient sur les opérations de nettoyage qui se poursuivent sur les côtes et en mer suite aux intempéries qui ont touché Marseille. On y apprend que la majorité des déchets plastique se sont déjà dilués et déposes au fond de la mer. Les pluies torrentielles sur Marseille avaient en effet charrié des tonnes de déchets accumulés dans les rues en raison de la grève des éboueurs.

Et aussi…

Le premier sommet international consacré à l’océan aura lieu à Brest en 2022 [France Bleu] ;

La Région Normandie et SNCF Voyageurs ont signé une convention de 84 millions d’euros pour la rénovation de TER [La Manche Libre] ;

Pourquoi 500 litres d’hydrocarbure se sont déversés dans le lac Léman [Le Dauphiné Libéré].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Initier et piloter une démarche de transformation par le cloud : l’exemple de Radio France

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP