Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open-data

Le challenge qui change le regard sur l’utilisation des données publiques

Publié le 14/10/2021 • Par Christine Berkovicius • dans : France

open data-données de santé-UNE
weerapat1003 - Fotolia
L’ouverture des données publiques est une obligation pour les collectivités de plus de 3 500 habitants. Mais elles sont une minorité à s’y conformer. D’où la nécessité de les aider. Le GIP Recia a proposé à une dizaine de communes de bénéficier d’un accompagnement pas à pas dans le cadre d’un challenge pour comprendre l’intérêt de la data.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Nadège ­Pasquet, directrice générale des services de la petite commune de ­Baule (2 100 hab., ­Loiret), n’avait jamais imaginé qu’elle se mettrait un jour à l’open data. « Pour moi c’était comme un gros mot, je ne voyais pas ce que ça pouvait apporter », confie-t-elle dans un sourire. Aujourd’hui, elle a radicalement changé de regard, grâce au « challenge open data », organisé par le groupement d’intérêt public (GIP) ­Recia, le centre de ressources numériques de la région Centre - Val de Loire. Une expérience concrète, gratuite et inédite à l’échelle régionale, destinée à sensibiliser les collectivités à l’importance de l’ouverture des données publiques.

Cette obligation est pourtant inscrite dans la loi depuis 2018 pour toutes les collectivités de plus de 3 500 habitants, mais elle ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Contact : Samuel Volet, chef de projet « géomatique et open data » au GIP Recia, samuel.volet@recia.fr

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le challenge qui change le regard sur l’utilisation des données publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement