Revue de presse

Eoliennes – Inondations – Pollution – Gaz… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

coffeekai Fotolia

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 2 au 9 octobre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports..

Brasser de l’air – Le sujet continue de diviser et la lecture de son actualité se fait selon le « camp » d’où l’on s’exprime. Après que de nouvelles mesures ont été annoncées pour soutenir la filière éolienne [lire aussi notre article], Le Figaro a recensé les zones rurales où, selon l’article, « les éoliennes pullulent » et les « touchent dans leur chair ». Quelques jours auparavant, le quotidien avait publié un sondage Odoxa-Backbone Consulting selon lequel une majorité de Français (63%) avait une vision positive de l’éolien mais le quotidien insistait sur les 17 points perdus depuis le précédent sondage. De son côté, l’Ademe publie, elle, un communiqué pour relayer un sondage Harris Interactive selon lequel 73% des Français auraient une bonne image de cette énergie. Une opinion encore plus forte (80%) auprès des personnes résidant près d’une éolienne.

Après le déluge – Les importantes inondations survenues dans les Alpes-Maritimes en 2020 ont, notamment, eu pour conséquence la création du dispositif expérimental « Mieux reconstruire après inondation ». Comme l’explique Actu Environnement, il a été inscrit dans la loi de finance 2021 et deux arrêtés désignant les 49 premières communes concernées ont été publiés. L’objectif de ce dispositif est d’apporter une aide en soutien aux assureurs pour bâtir des habitations de façon plus résiliente. Ce soutien, selon les besoins, peut concerner les critères définissant les habitations éligibles, les taux de financement, le niveau d’accompagnement… D’une durée de trois ans, le financement de cette expérimentation sera assurée par le fonds Barnier.

Effets de seuils – L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) vient de publier un avis qui recommande de baisser les seuils d’information à la pollution de l’air. Elle estime que « les risques pour la santé interviennent à des niveaux de concentration en polluants inférieures aux seuils en vigueur ». En cause, notamment, la pollution aux particules fines sans que cela soit considéré comme un pic de pollution car les autorités préfectorales n’utilisent pas les mêmes seuils. L’Anses, qui s’appuie sur les études de l’OMS, préconise donc d’articuler les procédures préfectorales avec les niveaux d’indice Atmo. Baisser les seuils réglementaires provoqueraient donc davantage de procédures d’alertes et, donc, des mesures de protection (limitations de vitesse, obligations pour les industriels de réduire leurs émissions…) [lire aussi notre article].

De l’eau dans le gaz – Exclue de la RE2020 [lire aussi notre article], la filière gaz tente de revenir en force. Environnement magazine explique ainsi que l’association Coenove a déposé une requête devant le Conseil d’Etat, invoquant en particulier la distinction entre gaz naturel et renouvelable. Coenove réclame l’intégration du biométhane dans le texte. L’article rappelle en effet que les seuils carbones fixés pour les maisons individuelles et les logements collectifs excluent de fait le gaz naturel mais sans prendre en compte le renouvelable.

Silence, ça pousse – Un article de BFM présente les plans Arbre et Bruit dévoilé cette semaine par la Ville de Paris. Pour lutter contre les nuisances sonores, « sources de stress » et qui impacte le sommeil des Parisiens, le plan vise la réduction de deux décibels d’ici 2026. Cela passe par des réductions de vitesse, des journées sans voiture et de nouveaux revêtements de voirie. Le plan Arbre, lui, consiste à augmenter le parc arboré de Paris en plantant 170 000 arbres sur 6 ans (dont une forêt urbaine à Montparnasse). Objectif : lutter contre la pollution et les îlots de chaleur.

Cher hydrogène – Si l’hydrogène a le vent en poupe depuis quelques années, il reste largement produit à partir d’énergie fossile. Et si cette filière vit aujourd’hui des aides publiques, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) appelle à plus d’efforts encore pour baisser les coûts de production. Le but, rappellent Les Echos, est d’accélérer le développement d’hydrogène bas carbone pour démocratiser cette filière (par le biais de la commande publique par exemple), faire baisser les coûts et verdir industrie et transports lourds. C’est, selon l’AIE, une des conditions pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

Laisser entrer le soleil – Le ministère de la Transition écologique a annoncé, dans un communiqué, avoir pris un arrêté multipliant par cinq le seuil permettant d’installer des projets photovoltaïques sur bâtiment sans appel d’offres. Cela concerne donc des projets de moins de 500 KW (contre 100 auparavant), soit 5000 m2 de surface. Un bonus tarifaire est également mis en place pour l’intégration paysagère (tuiles photovoltaïques par exemple). Le but est d’atteindre une capacité globale de 35 à 44 GW d’ici 2028 (contre 12 aujourd’hui).

Et aussi…

L’association Zéro Waste appelle à la mobilisation citoyenne pour empêcher le gouvernement de diviser par deux le fonds réparation [lire aussi notre article] [zerowastefrance.org] ;

L’opérateur de bornes de recharge électrique Metropolis s’installe dans le Grand Paris [La Tribune] ;

La Région Occitanie déploie un plan de 800 millions d’euros pour atteindre les 100 000 voyageurs par jour dans ses TER d’ici 2030 [Actu.fr].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP