Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiscalité locale

Quelle compensation de la taxe d’habitation sur des constructions nouvelles exonérées de taxes foncières pendant deux ans ?

Publié le 07/10/2021 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère auprès du ministre de l’Économie, des finances et de la relance, chargé des Comptes publics : Aux termes de l’article 1383 du CGI, à compter de 2021, les constructions nouvelles, reconstructions et additions de construction à usage d’habitation sont exonérées de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) durant les deux années qui suivent celle de leur achèvement.

Toutefois, s’agissant des locaux à usage d’habitation, les communes peuvent, par une délibération prise dans les conditions prévues à l’article 1639 A bis du CGI et pour la part qui lui revient, limiter l’exonération entre 40% à 90% de la base imposable. Les EPCI peuvent supprimer cette exonération.

S’agissant des locaux autres que ceux à usage d’habitation, l’exonération porte uniquement sur la part communale. Elle s’établit à hauteur de 40% de la base imposable. Ces exonérations ne sont pas compensées.

Dans le prolongement de l’article 5 de la loi de finances pour 2018, l’article 16 de la loi de finances pour 2020 supprime, par étapes successives de 2020 à 2023, la taxe d’habitation (TH) sur les résidences principales et prévoit un nouveau schéma de financement des collectivités territoriales avec une compensation à l’euro près applicable dès 2021.

Ainsi, pour les communes, la perte de ressources découlant de la suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales est compensée par le transfert à leur profit de la part départementale de taxe foncière sur les propriétés bâties. Afin de corriger les écarts de compensation générés par la réforme, ce texte institue un dispositif d’équilibrage qui permet de neutraliser la surcompensation ou la sous-compensation de chaque commune au titre d’une année de référence.

Ce mécanisme, adopté à l’issue d’une concertation à laquelle les parlementaires et les associations d’élus locaux ont été associés, fera l’objet d’une évaluation au cours du premier trimestre de la troisième année suivant son entrée en vigueur, soit en 2024.

Pour les EPCI et les départements, les pertes de recettes sont intégralement compensées par l’affectation d’une fraction de TVA.

Par conséquent, la suppression de la TH et la réforme du financement des collectivités locales est neutre pour les logements sociaux en cours d’exonération. La compensation à l’euro près de la perte de TH tient compte à la fois de la perte de produit et de la perte des compensations des exonérations de TH.

En revanche, pour les futures constructions de locaux, il n’y a pas lieu de compenser une recette qui n’existe pas, la TH étant intégralement supprimée. De plus, lorsque des foyers choisissent d’établir leur résidence principale au sein d’une commune, cette dernière profite pleinement de l’impact socio-économique de ce choix. Dès lors, il n’est pas envisagé de modifier à ce stade ce dispositif qui n’a pas encore pleinement produit ses effets.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quelle compensation de la taxe d’habitation sur des constructions nouvelles exonérées de taxes foncières pendant deux ans ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement