Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection de l'enfance

Mineurs non accompagnés : les sénateurs enfoncent le clou

Publié le 04/10/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

mineurs-non-accompagnes
Laiotz / Adobe Stock
Issu du travail de quatre sénateurs de sensibilités politiques différentes, il émet 40 propositions pour une « véritable politique nationale » de prise en charge de ces jeunes. Des mesures qui vont du très répressif à l’éducatif, et dont peu sont véritablement nouvelles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Voici un public qui ne quitte jamais la lumière des projecteurs. Sept mois après un rapport de l’Assemblée nationale sur les MNA délinquants, c’est le Sénat qui en produit un, publié le 29 septembre, portant sur les MNA en général, les vrais et les « faux », ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent sur leur âge, ceux qui s’intègrent bien dans la société et ceux qui commettent des actes délictueux.

Un mélange peu propice à y voir clair, et qui résulte d’une collaboration entre des rapporteurs de deux commissions (celle des lois et des affaires sociales) et de sensibilités politiques différentes : les LR Laurent Burgoa et Henri Leroy, le socialiste Hussein Bourgi, le LREM Xavier Iacovelli. Ils reprennent des propositions émises par les députés en mars dernier, en renforçant leur aspect ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mineurs non accompagnés : les sénateurs enfoncent le clou

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement