Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Statut

Des « experts de haut niveau » pour les collectivités de plus de 40 000 habitants

Publié le 30/09/2021 • Mis à jour le 01/10/2021 • Par Claire Boulland Emeline Le Naour • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Compass with needle pointing the word expert, concept image to illustrate business consulting and advisory.
Compass with needle pointing the word expert, concept image to illustrate business consulting and advisory. ©Olivier Le Moal - stock.adobe.com
En plein congrès, les administrateurs territoriaux de France (AATF) ont appris que la création des emplois d'experts de haut niveau serait possible dès qu'une collectivité compte 40 000 habitants. Une bonne nouvelle, mais les administrateurs en attendent d'autres.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La nouvelle version du projet de décret créant l’emploi d’expert de haut niveau et de directeur de projet dans la territoriale n’a, une nouvelle fois, pas remporté l’adhésion au Conseil supérieur de la FPT (CSFPT), mercredi 29 septembre. Il a divisé employeurs et syndicats. Si les premiers se sont montrés totalement séduits, les seconds se sont prononcés défavorablement, à l’unanimité. Ce, malgré une modification de fond importante par rapport à la première mouture : le seuil de création de ces emplois est passé de 80 000 habitants à 40 000 habitants, seuil à partir duquel des administrateurs peuvent être recrutés. Le premier niveau envisagé n’aurait concerné que 250 collectivités.

« C’est un grand progrès », s’est ainsi ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des « experts de haut niveau » pour les collectivités de plus de 40 000 habitants

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

04/10/2021 09h30

L’avenir dira si cette solution est intéressante.
Mais si je lis convenablement ces propos, ce texte ne concerne que les A+.

Or il me semble qu’il existait une autre solution se basant sur les termes de chef de projet et de directeur de projet.
On aurait pu imaginer une grille spécifique pour les « A » finissant HEB et une pour les « A+ » culminant HEC.
Ce même principe aurait pu s’appliquer aux experts de haut niveau (niveau 1 et niveau 2).

Enfin, s’agissant d’un emploi fonctionnel, il devrait également permettre l’accès au généralat pour les A+, tout comme cela existe pour les emplois de direction générale.
Bon, c’est un pas en avant un peu étonnant dans le cadre des textes en cours d’élaboration sur les emplois fonctionnels???

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement