Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Enfants placés

Protection de l’enfance : la crise sanitaire n’a pas fait que du mal

Publié le 27/09/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

Enfant violence
©pololia - stock.adobe.com
Le 15e rapport annuel de l’Observatoire national de la protection de l’enfance se consacre aux effets de la crise sanitaire sur les enfants protégés et leurs familles, sur les pratiques et les organisations. Malgré les difficultés constatées, de nombreuses bonnes pratiques se dégagent – le recueil accru de la parole des enfants et des parents, l’ouverture des institutions sur la société civile.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« On n’a jamais autant joué ensemble ! » Ce témoignage d’un assistant familial, cité par le rapport de l’ONPE rendu public le 15 septembre, révèle une réalité qui avait surpris les acteurs de la protection de l’enfance au cours et à la sortie le premier confinement. Etrangement, en dépit du climat général anxiogène et de la suspension des droits de visite des parents, cette période a eu pour certains enfants un effet de « mise en cocon », de stabilité et d’apaisement. Avec la diminution des contraintes scolaires et la plus grande disponibilité des adultes référents, elle eu un impact positif sur les petits, surtout ceux de âgés de 6 à 10 ans.

Des effets positifs inattendus

Le rapport de l’ONPE met en exergue l’étude CONFEADO, visant à évaluer la santé mentale et l’état émotionnel des jeunes ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Protection de l’enfance : la crise sanitaire n’a pas fait que du mal

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement