Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Enseignement immersif

Ecoles en langues régionales, le Premier ministre choisit l’apaisement

Publié le 22/09/2021 • Par Hélène Huteau • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France

Enseignement des langues régionales
herreneck - adobestock.com
Jean Castex a rencontré élus locaux et représentants des écoles en langues régionales, le 15 septembre. Le Premier ministre a décidé de les associer à la rédaction de la future circulaire, censée les légitimer, après la remise ne cause de la méthode immersive, par une décision du Conseil Constitutionnel. Le changement de la Constitution n’est pas à l’ordre du jour.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

On pouvait s’attendre au « clash », alors que le Premier ministre réunissait mercredi 15 septembre, le ministre de l’Education nationale avec les représentants des réseaux d’écoles en langues régionales (privées et publiques). Jean-Michel Blanquer et les réseaux associatifs s’opposent diamétralement sur la méthode pédagogique par immersion pratiquée depuis longtemps par les écoles privées et également, par un certain nombre d’enseignants d’écoles publiques bilingues, selon le chercheur Gwenole Larvol (1). Une décision du Conseil constitutionnel a déclaré la méthode immersive contraire à la constitution, en mai dernier .

Qui veut la peau des écoles en langues régionales ?

Pression des élus pour l’ouverture de classes

Cet été, les programmes du cycle 1 ont changé : l’objectif ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ecoles en langues régionales, le Premier ministre choisit l’apaisement

Votre e-mail ne sera pas publié

Fab44

23/09/2021 10h49

Bonjour,
L’article se veut clairement en faveur d’une supposée « efficience » de ces écoles sur les résultats scolaires, cependant il faut être prudent : avant de comparer les écoles il faut s’assurer que les élèves sont proches sociologiquement. Or, ces écoles en langue régionale sont trop souvent une aubaine pour contourner la carte scolaire par des parents CSP+ et faire de l' »entre-soi » (comme pour le secteur privé en général d’ailleurs).
La France, contrairement à bien d’autres pays, a au moins cette chance de ne pas être divisée à cause des langues. Alors, n’ouvrons pas la boîte de Pandore ! Cette décision de ne pas toucher à la Constitution est une bonne nouvelle. Si des parents veulent faire apprendre une langue régionale à leur progéniture, c’est très bien. Mais en dehors de l’école.

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement