Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Économie du sport

En Occitanie, un incubateur régional aide les sportechs à accélérer

Publié le 22/09/2021 • Par Sylvie Brouillet • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport

Sportup Summit à Font-Romeu
© Laurent Boutonnet - Région Occitanie
L’agence régionale de développement économique d’Occitanie Ad’Occ fait du sport une filière prioritaire. Elle a monté un programme gratuit d’incubation et d’accélération pour accompagner les projets. Les « pépites » sont aussi invitées au Sportup Summit en octobre à Font-Romeu.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En Occitanie, les créateurs de l’univers du sport, de la sportech et des loisirs bénéficient d’un accompagnement particulier de l’agence régionale de développement économique Ad’Occ, où une équipe de trois personnes est dédiée à la filière. « Notre région a depuis plusieurs années un positionnement volontariste dans ce domaine », souligne Catherine Berger, directrice opérationnelle déléguée croissance et entrepreneuriat d’Ad’Occ (elle a dirigé l’incubateur LR SET Sport Emploi et Territoires de 2012 à 2017 et auparavant l’association Profession Sport 34).

Pour détecter les projets, accompagner les créations d’entreprises et faire monter en puissance des « pépites », l’agence régionale a mis sur pied un programme de pré-incubation et d’accompagnement post-création « Premium ». Un parcours rénové cet été. « Le programme de pré-incubation devient unique en Occitanie en 2022, au lieu de deux sessions à Toulouse et Montpellier jusqu’ici. La prochaine promotion doit réunir de janvier à mai une quinzaine de porteurs de projets », indique Catherine Berger.

Formations et échanges

Le parcours alterne suivi individualisé et ateliers collectifs (rencontres, formations sur l’étude de marché, le marketing, l’innovation, les finances, le juridique…). Les projets incubés peuvent ensuite bénéficier d’un accompagnement post-création. Environ la moitié des entreprises en phase « Premium » sont passées par la pré-incubation. 12 entreprises participent au programme « Premium » en cours jusqu’en décembre, rythmé par des sessions mensuelles (exemples : le pitch pour se présenter aux investisseurs d’Occitanie Invest, la prospection commerciale sur Linkedin…).

C’est le cas de la jeune société montpelliéraine Enki, créateur d’Exocet Game, bateau à moteur électrique doté d’un foil, d’une carène autostabilisante et d’une plateforme logicielle. « Au début de l’accompagnement par Ad’Occ en 2018, j’en étais à l’idée, se souvient le créateur Philippe Faucon, ancien gérant de base nautique. C’est une énorme plateforme d’accompagnement pour faire monter en compétence. Cela m’a aidé à modéliser la roap map commerciale. C’est aussi un lieu d’échanges avec les autres projets, ce qui crée une dynamique. » Philippe Faucon table sur une première base en Occitanie à la fin 2022.

Autres projets « Premium » : le GPS autonome pour plongeurs sous-marins de Seayos à Cabestany (Pyrénées-Orientales), le paramoteur électrique avec assistance au pilotage de l’Héraultais Ionbird ou l’application numérique pour faciliter le management des événements sportifs de Be Link, localisée à Saint-Drézéry. Les créateurs « Premium » peuvent aussi participer aux « Matinales » mensuelles d’animation de la filière.

Accompagnement gratuit

Particularité de l’incubateur public occitan : ses services sont totalement gratuits, « sans aucune participation des créateurs. C’est quasiment unique en France sur la thématique du sport », assure Catherine Berger. Des liens existent avec d’autres incubateurs français sur le sourcing des projets, comme Paris Le Tremplin, Outdoor Sports Vallée à Annecy, et Eurosima sur la glisse à Biarritz.

« Ces trois incubateurs vont participer à notre événement annuel Sportup Summit », relève Catherine Berger. La 5e édition aura lieu au Centre national d’entraînement en altitude de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) du 7 au 9 octobre 2021 sous le haut patronage du ministère des Sports, avec pour marraine la championne de ski de bosses Perrine Laffont et parrain Virgile Caillet, délégué général d’Union Sport et Cycle. Sélectionnés sur 80 candidats, 30 start-up françaises – dont 17 d’Occitanie comme Exocet Game, Seayos, Ionbird et Be Link – vont durant 48 heures mêler ateliers et défis sportifs, entourées de 90 coaches.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En Occitanie, un incubateur régional aide les sportechs à accélérer

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement