Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Série] Petits mais costauds

Patrimoine, commerce, tourisme : Tournus prend une longueur d’avance

Publié le 20/09/2021 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

TOURNUS-CENTRE
© Laurent CHEVIET
Elu en 2017 sur la foi de son projet de revitalisation du centre-ville, Bertrand Veau et sa petite équipe mettent toute leur énergie pour dynamiser cette petite cité de la gastronomie au patrimoine remarquable.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

«Un autre modèle est possible que celui du déménagement des activités et commerces hors du centre-ville. » C’est le credo de Bertrand Veau, le maire (SE) de Tournus, sur lequel il a été élu une première fois en 2017, après la démission du conseil municipal, puis réélu en 2020. En 2017, c’est l’opposition d’un collectif citoyen au projet de création d’un hypermarché Leclerc, ainsi que d’un écoquartier, les deux en périphérie de la ville réputée pour son économie tournée vers la gastronomie, qui avait provoqué la démission du maire. Arrivé aux manettes, Bertrand Veau et son équipe ont dû s’atteler à leur projet, autour duquel se structure leur mandat : la revitalisation du centre-ville, même si ce dernier n’aime pas ce terme, car « Tournus n’est pas mort ! ».

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Patrimoine, commerce, tourisme : Tournus prend une longueur d’avance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement