Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

INNOVATION

« Les laboratoires d’innovation publique ne vont pas assez loin », Lindsay Cole

Publié le 24/09/2021 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

LINDSAY COLE
Naomi Devine
Lindsay Cole est la fondatrice du laboratoire d’innovation publique de Vancouver, au Canada. Elle a mené une thèse dans laquelle elle invite les laboratoires d’innovation publique à être plus ambitieux en matière de transformation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le design thinking orienté vers l’usager est plébiscité en France. Pourquoi estimez-vous qu’il ne va pas assez loin en matière d’innovation publique ?

Il faut savoir ce que l’on entend par innovation, qui endosse des sens et des valeurs variés : rendre le système plus efficient, expérimenter des formes de gouvernance plus coopératives, développer la smart city, introduire davantage d’équité ou des changements plus radicaux… La première chose est donc de définir ce que l’on entend par innovation et ce que l’on en attend. De cette réflexion découleront les solutions au problème.

Le design thinking est, quant à lui, une technique intéressante, qui permet d’apporter de la créativité et du challenge pour fournir des produits et des services adaptés aux usagers. Mais ce n’est qu’une méthodologie parmi d’autres, adaptée à certains types de sujets seulement.

N’existe-t-il pas un risque d’« innovation washing » ?

Je ne connais pas très bien le contexte français, mais il arrive en effet que des organisations du service public affichent une approche innovante, sans qu’il ne se passe rien de probant. Est-ce intentionnel ou parce que les expérimentations n’ont pas abouti ? Faire la part des choses est difficile. Souvent, les laboratoires d’innovation publique ne vont pas assez loin, faute de ressources : une mégapole comme Mexico ne compte pas plus de trente personnes dans son « city lab », ce qui est peu au regard des enjeux. Ce qu’il se passe en France est intéressant, avec la création de beaucoup de laboratoires d’innovation publique peut-être dotés de davantage de ressources. Les collectivités montent leur propre structure, ce qui permet d’avoir une large collection d’approches.

Quel rôle doit jouer le management dans le processus d’innovation ?

Bien sûr, les managers ont un rôle important à jouer pour favoriser l’innovation. Mais celle-ci doit être portée par d’autres personnes : leaders de communauté, élus, agents de terrain… Les innovations provenant d’une grande variété de sources ouvrent davantage de possibilités. La question est aussi celle du contexte bureaucratique – sphère de compétences, lois, normes… -, inhibiteur d’innovation.

Toutefois, selon mon expérience, les administrations sont beaucoup plus flexibles que ce que l’on imagine. J’aime dire aux gens avec lesquels je travaille dans le secteur public que chacun d’entre nous, chaque jour, fait des choix perpétuant la culture bureaucratique dominante. Cela signifie par conséquent que chacun a aussi des opportunités modestes, mais significatives, de travailler différemment, de cocréer une culture organisationnelle différente.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les laboratoires d’innovation publique ne vont pas assez loin », Lindsay Cole

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement