Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Biodiversité

Avec les aires terrestres éducatives, les enfants deviennent gardiens de la nature

Publié le 13/10/2021 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France

ecole-dehors-Rochefort
©Patrick Gaillardin
Les « aires terrestres éducatives », créées par l’Office français de la biodiversité, offrent une méthode aux professeurs des écoles pour sensibiliser les enfants aux enjeux de la biodiversité. L’une d’elles a été créée à Arleuf.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il y a bientôt dix ans, la première aire marine éducative voyait le jour en France, aux îles Marquises. Depuis, le concept a fait école. Plus de 220 établissements, du primaire au collège, constituent le réseau des aires marines éducatives, selon l’Office français de la biodiversité (OFB) qui coordonne le dispositif. Surtout, le concept a été élargi avec la création, en 2018, des premières aires terrestres éducatives (ATE).

Le principe des ATE est de confier la gestion d’une zone de petite taille, plus ou moins anthropisée (parc urbain, friche, zone humide, forêt, rivière…), à des élèves d’une ou de plusieurs classes de cycle 3. Ils sont accompagnés par un enseignant et par un acteur de l’éducation à l’environnement. Objectif : définir « de façon démocratique les actions à mener pour ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Avec les aires terrestres éducatives, les enfants deviennent gardiens de la nature

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement