Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Développement économique

Comment le numérique booste le marketing territorial

Publié le 16/09/2021 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

tourisme web
Adobe stock
Les offices de tourisme font de moins en moins recettes. Ils ont donc engagé la bataille du marketing numérique pour séduire en amont les touristes et les convaincre de venir sur place. Le point sur cette transition 2.0 jamais achevée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il y a 15 ans, 80 % des clients préparaient leur séjour avec l’intermédiation des offices de tourisme (OT), aujourd’hui, c’est 15 % selon ADN Tourisme. « Les touristes prennent désormais moins l’information auprès des OT et guides touristiques qu’auprès des OTA (On line travel agencies) (Booking, Airbnb, Abritel…), des internautes et influenceurs (bloggeurs, OTA…) », explique Jérôme Arnaud, directeur de l’OT de La Grande Motte (8 755 hab., Hérault) et chargé de la coordination des stations littorales d’Occitanie.

Réponses systématiques aux « followers »

Les OT se lancent donc dans le marketing digital en amont. « Aujourd’hui, il n’y a plus d’OT sans community manager », assure Jérôme Arnaud. Leurs premières cibles sont évidemment les réseaux sociaux qu’ils utilisent de façon très ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment le numérique booste le marketing territorial

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement