Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Crise sanitaire

Vaccination obligatoire : l’heure de vérité pour les agents visés

Publié le 14/09/2021 • Par Solange de Fréminville • dans : A la une, A la Une RH, A la Une santé social, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

ドミノ倒しを止める手
ドミノ倒しを止める手 ©beeboys - stock.adobe.com
A partir de ce 15 septembre, les récalcitrants à la vaccination dans les Sdis, les Ehpad, l’aide à domicile, ou encore parmi les professionnels de santé (PMI, services de prévention…), doivent être suspendus par leur employeur. Un sujet de préoccupation, en particulier dans le secteur de l’aide aux personnes dépendantes aux effectifs insuffisants et qui peinent à recruter.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la veille du 15 septembre, chaque collectivité fait ses comptes, en espérant convaincre tous les agents qui refusent encore le vaccin. Ceux qui sont concernés par l’obligation vaccinale (personnels des établissements médico-sociaux, de l’aide à domicile, des SDIS, professionnels de santé) doivent présenter la preuve de leur engagement dans un processus vaccinal.

Selon un sondage Ipsos commandé par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance,  rendu public le 6 septembre, 79 % des agents territoriaux disaient avoir reçu deux doses de vaccin. 9 % affirmaient ne pas vouloir se faire vacciner et 4 % n’avaient pas souhaité répondre à la question. 2 % comptaient prendre bientôt un rendez-vous…

  • 79 % des agents territoriaux vaccinés… selon l’Etat

Les comptes ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vaccination obligatoire : l’heure de vérité pour les agents visés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement