Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Police de sécurité du quotidien : un bilan en demi-teinte en Ile-de-France

Publié le 13/09/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Régions, Veille documentaire prévention-sécurité

French policeman photographed from behind during a protest
© Gérard Bottino - stock.adobe.com
Dans une étude consacrée à « La police de sécurité du quotidien sous l’angle des partenariats locaux », la sociologue Virginie Malochet, chargée d'études à l'Institut Paris région dresse un bilan inédit de cette réforme ambitieuse lancée en février 2018. Témoignages à l'appui, elle évalue la promesse gouvernementale de mettre en œuvre une police au plus près des habitants, adaptée aux besoins de chaque territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La police de sécurité du quotidien, lancée à grandes pompes en février 2018, a-t-elle eu les effets escomptés ? L’Institut Paris Région (ex-IAU) vient de publier une étude très documentée pour tenter de répondre à cette question. Sur le papier, la police de sécurité du quotidien (PSQ) entend placer le service du citoyen au cœur du métier de policier et de gendarme et vise donc à territorialiser davantage l’action des forces de sécurité.

La question de l’articulation avec les acteurs locaux étant centrale, c’est donc sous l’angle des partenariats locaux que l’Institut a décidé d’en interroger les effets. Et le constat dressé par la sociologue Virginie Malochet est… « en demi-teinte ».

La PSQ n’a pas partout la même portée

« Elle donne à voir des dynamiques variables selon les territoires ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Police de sécurité du quotidien : un bilan en demi-teinte en Ile-de-France

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement