Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Baromètre RH Randstad - La Gazette

Télétravail : en quête d’un nouvel équilibre

Publié le 23/09/2021 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

teletravail
Adobestock
La 12e édition du baromètre RH Randstad-La Gazette revient sur l’ampleur du recours au télétravail. 18 mois après que ce mode d’activité se soit brutalement imposé aux collectivités territoriales lors du premier confinement de mars 2020, le travail à distance semble trouver sa place.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Cet article est le troisième d’une série de quatre sur les tendances RH de la fonction publique territoriale à partir de l’enquête 2021 Randstad – La Gazette. Le premier volet concerne les priorités choisies par les collectivités s’agissant des chantiers RH, le second, le recrutement dans les collectivités et le dernier, la mise en place du Rifseep.]

Expérimenté au compte-gouttes avant la crise sanitaire, le télétravail est en passe de se normaliser au sein des collectivités territoriales. Au printemps 2021, 70 % de ces dernières déclarent qu’au moins l’un de leurs agents exerce régulièrement son activité à distance.

Une moyenne qui cache une disparité entre les communes de moins de 5 000 habitants, qui sont 53 % dans ce cas, et les autres strates, pour lesquelles les chiffres oscillent entre 83 % et 89 %. Des écarts se font également jour entre agents. 16 % des catégories C télétravaillent régulièrement, contre 21 % des catégories B et 25 % des cadres de catégorie A. Un tiers de l’ensemble des agents ne bénéficient en revanche jamais du télétravail.

Une organisation peu adaptée aux agents de terrainTT 01

Pour les personnes interrogées, le fort pourcentage d’agents de terrain dont les tâches ne peuvent pas, ou peu, s’effectuer au télétravail constitue le principal obstacle à un recours plus massif à ce mode d’organisation (79 % des réponses, avec un pic de 89 % au sein des communes de 5 000 à 50 000 habitants). 42 % des répondants avancent les conditions de travail inadaptées au domicile des agents pour télétravailler régulièrement.

Une cohésion difficile à maintenir

Les autres arguments relèvent surtout de questions managériales. Ainsi 55 % des sondés reconnaissent une difficulté à préserver sur le long terme la cohésion et la coordination au sein des services, 41 % redoutent les risques psychosociaux induits par un sentiment d’éloignement et d’isolement et 39 % sont attachés à maintenir un lien hiérarchique et managérial de proximité.

TT 02

Imposé par la crise, le télétravail devrait pour 49 % des personnes interrogées voir son volume baisser lorsque la situation reviendra à la normale. 63 % des communes de plus de 50 000 habitants s’inscrivent dans cette réflexion. Sans doute faut-il y voir un rééquilibrage, alors qu’elles figurent parmi celles qui ont le plus mis leurs agents au télétravail, et dans de larges proportions, pendant la pandémie.

D’ailleurs, seules 5 % de ces moyennes et grandes communes envisagent d’un arrêt total du télétravail, alors que les chiffres atteignent 12 % pour l’ensemble de l’échantillon et culminent même à 18 % dans les communes de moins de 5 000 habitants.

Les départements et les régions pionniers du télétravail

Un quart des collectivités territoriales entend en revanche développer ce mode d’organisation. Les conseils départementaux et conseils régionaux – qui comptent quelques pionniers de l’expérimentation du télétravail, pour certains dès 2008 – ainsi que des intercommunalités se révèlent les plus nombreux (38%) à s’engager dans cette voie.

45 % des collectivités interrogées conçoivent d’ailleurs un accord de télétravail comme un élément fort de leur marque employeur. Et 15 % estiment que davantage de flexibilité dans les aménagements du télétravail est de nature à les rendre plus attractives aux yeux des candidats au recrutement. C’est notamment le cas d’un tiers des conseils régionaux et conseils départementaux et d’un quart des EPCI.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Télétravail : en quête d’un nouvel équilibre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement