Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

ABSENTEISME

La Cour des comptes préconise de s’attaquer aux arrêts maladie de courte durée

Publié le 10/09/2021 • Par Maud Parnaudeau • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

arret-de-travail
AdobeStock
Dans un rapport rendu public le 9 septembre, la Cour des comptes estime le coût total des arrêts maladie des agents publics entre 11 et 12 milliards d’euros. Face à une tendance toujours à la hausse des absences pour raisons de santé, les sages préconisent notamment de s’attaquer aux arrêts de courte durée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Saisie en juin 2020 par la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, la Cour des comptes vient de livrer son analyse de la situation et de la gestion des arrêts maladies dans les trois fonctions publiques, dans un rapport intitulé « La rémunération des agents en arrêt maladie ».

Premier constat : les absences pour raisons de santé connaissent « une croissance régulière et soutenue » depuis plusieurs années. Une tendance haussière du nombre et de la durée encore plus marquée dans la fonction publique territoriale. Au total, dans les trois versants, le nombre moyen de jours par agent a augmenté de 21 % en seulement cinq ans, entre 2014 et 2019. Ces arrêts « ont un impact important sur le fonctionnement, l’efficacité, le coût et enfin ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cour des comptes préconise de s’attaquer aux arrêts maladie de courte durée

Votre e-mail ne sera pas publié

ArnaudJ

13/09/2021 08h49

Pas un mot sur la recherche des causes de ces arrêts de courte durée, sur la dégradation des ambiances de travail dans les services, sur le délitement de la notion de service public qui use et démotive nombre d’agents qui jusque là « tenaient bon » uniquement par sens du devoir.
Axer sa réflexion sur de nouveaux indicateurs, sur la notion de coûts, sur la traque des tricheurs qui poseraient des RTT au lieu d’un arrêt de travail (allant pourtant dans le sens de la diminution des arrêts de travail et de ce fait améliorant les sacro-saintes statistiques !), telle est la préconisation des « sages » ?
Cela va certainement donner plus de goût et d’énergie aux agents ressentant un mal-être et un ras-le-bol face à leur quotidien professionnel…

Agent public

13/09/2021 09h48

Et qui contrôle la Cour des comptes et les chambres régionales, leurs avantages, salaires… de façon indépendante et objective ? Personne !

Bon sinon sur le contenu, tout est dans une logique purement financière et déconnectée de l’humain, comme d’habitude.
Et sinon, en quoi poser un jour de congés plutôt qu’un congé maladie pose au problème ? Sérieusement ?

Al

14/09/2021 09h55

Le jour de carence est censé avoir répondu au problème, non ? En faisant en sorte que les gens malades et contagieux viennent travailler, quelle bonne idée (surtout en ce moment).

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement