Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Restauration scolaire

Montpellier opte pour une « Cité de l’Alimentation »

Publié le 08/09/2021 • Par Sylvie Brouillet • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire

Cuisine centrale
rh2010 / adobestock.com
Le nouveau plan pour la restauration scolaire de la ville de Montpellier comprend la construction d’une « Cité de l'Alimentation » de 39 millions d'euros à l’horizon 2026. Après étude, la solution de cuisine centrale a été préférée au réseau de cuisines de proximité avancé en 2020. Une cuisine centrale complémentaire est même envisagée au nord de la ville en 2028.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une nouvelle cuisine centrale capable de produire 16 000 repas par jour doit ouvrir en 2026 au sud de Montpellier, adossée au Marché d’Intérêt National (MIN). Englobé dans une « Cité de l’Alimentation » chiffrée à 39,2 millions d’euros, le projet a été approuvé par le conseil municipal du 26 juillet 2021. Or, la nouvelle majorité municipale (PS et écologistes) avait décidé le 30 juillet 2020 d’annuler l’autorisation de programme de 25 millions d’euros d’un projet de cuisine centrale de 26 000 repas/jour au MIN à l’horizon 2023. Un projet « surdimensionné » et « à l’opposé de ce que nous prônons : le retour à une cuisine de proximité », indiquait alors le nouveau maire Michaël Delafosse. « Notre conviction est qu’il faut réaliser des petites unités de production culinaire. »

Coût et rareté ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Montpellier opte pour une « Cité de l’Alimentation »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement