Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Financements

L’Etat au secours de Marseille

Publié le 03/09/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la une, Régions

Payan Macron
@BenoitPayan
Education, transport, santé… Le chef de l’Etat annonce des financements, y compris dans des domaines qui ne sont pas les siens, pour endiguer les fléaux qui minent Marseille depuis des décennies. Piloté par le gouvernement, ce plan d’urgence de 1,5 milliard d’euros de financements nouveaux - sans compter une enveloppe non encore chiffrée pour les écoles - est conditionné, a prévenu Emmanuel Macron, à un nouveau partenariat avec les élus et un autre mode de gouvernance à la Métropole.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Marseille, une affaire d’Etat ? Oui. Faisant fi d’éventuelles accusations d’ingérence, Emmanuel Macron a présenté jeudi 2 septembre, depuis le Palais du Pharo qui surplombe le Vieux Port, son plan « Marseille en grand ».

Au cours d’un long discours (accessible sur le site de l’Elysée), le Président a détaillé le contenu de l’enveloppe estimée à 1,5 milliard d’euros que l’État s’apprête à débloquer pour cette métropole « fracturée de toutes parts ».
S’il n’est nullement question, a-t-il précisé, de « faire l’aumône », et encore moins de s’attirer les foudres d’autres élus en privilégiant la cité phocéenne, le chef de l’Etat entend bien rendre son rang à la deuxième ville de France, et en faire la capitale de la Méditerranée.
« Décider que (Marseille) serait une ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Etat au secours de Marseille

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement