Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

SANTé

Absentéisme : l’enjeu sous-jacent du plan santé au travail

Publié le 03/09/2021 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

©Instantvise - stock.adobe.com
Cet automne, le projet de plan santé au travail 2021-2026 dans la fonction publique arrivera sur la table des discussions. L'enjeu : un absentéisme qui pourrait prendre de plus grandes proportions (Covid long, démotivation...). L'association des DRH des grandes collectivités enquête sur le sujet jusqu'à fin septembre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Durant l’été, le gouvernement a présenté les 37 mesures qu’il envisage pour le plan santé au travail 2021-2026 dans la fonction publique. Un programme bienvenu, en pleine quatrième vague de contaminations à la Covid.

L’absentéisme des agents – jamais nommé dans le plan – est bien l’enjeu sous-jacent. Le problème a pris une dimension plus inquiétante que les années précédentes en raison de la crise sanitaire. Selon le Panorama « Qualité de vie au travail et santé des agents dans les collectivités territoriales » dressé par le courtier Sofaxis, fin 2020, le taux d’absentéisme global s’établissait à 9,5 % (hors congé maternité), soit une hausse de 0,3 % par rapport à 2019, sous l’effet notamment d’une augmentation de la gravité des motifs d’arrêts ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Absentéisme : l’enjeu sous-jacent du plan santé au travail

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement