Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Baromètre RH Randstad – La Gazette

Emploi : les collectivités territoriales peinent à recruter

Publié le 21/09/2021 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Un candidat attend pour son entretien d'embauche
Lightfields Studios / Adobestock
Voilà plusieurs années que les employeurs territoriaux éprouvent des difficultés à attirer des candidats. L’enquête RH 2021 Randstad - La Gazette ne fait que confirmer cette tendance. Décryptage des freins auxquels sont confrontées les collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Cet article est le second d’une série de quatre sur les tendances RH de la fonction publique territoriale à partir de l’enquête 2021 Randstad – La Gazette. Le premier volet concerne les priorités choisies par les collectivités s’agissant des chantiers RH, le troisième, le recours au télétravail et le dernier volet, la mise en place du Rifseep.]

D’après le 12e baromètre Randstad – La Gazette, 39% des employeurs territoriaux disent éprouver des difficultés à attirer des candidats. Un chiffre qui renoue avec le niveau de 2019, après un net recul l’année dernière, sans doute en raison de la pandémie. À noter que les petites communes se heurtent le moins à ce problème (28%), contrairement aux  conseils départementaux et conseils régionaux (48%) ou aux communes de 5 000 à 50 000 habitants (52%).

Manque de candidatures, profils inadaptés aux fiches de postes, inadéquation de la rémunération figurent parmi les freins au recrutement majoritairement cités. Et la concurrence entre collectivités (39 % des répondants) et dans une moindre mesure du privé (21%) se renforce.

Reccrutement GG 01

Miser sur les rémunérations et le projet territorial

Pour soigner leur attractivité, les efforts sur la rémunération restent la priorité des employeurs territoriaux, mais dans une bien moindre ampleur que lors des années précédentes (33 % des répondants, contre 39 % en 2020 et 48 % en 2019), notamment dans les communes de plus de 50 000 habitants, les EPCI ainsi que les conseils départementaux et conseils régionaux.

Les collectivités misent aussi sur leur projet territorial (28 %, avec un pic à 39 % pour les intercommunalités) et sur leurs politiques RH : équilibre des temps de vie professionnelle et personnelle (25 % en moyenne et jusqu’à 33 % dans les conseils départementaux et conseils régionaux), diversification des méthodes et canaux de recrutement (22 %) ou méthodes de management participatives (17 %).

GG 02

Peu de flexibilité sur le télétravail

Paradoxalement, alors que le télétravail a progressé dans les collectivités territoriales à la faveur des confinements successifs, la flexibilité des modes de travail reste peu explorée. 15 % des répondants proposent une souplesse dans l’aménagement du télétravail, et des dispositions comme la transformation des lieux de travail (4 %) ou la possibilité de travailler dans un tiers-lieu  (2 % des réponses) s’affichent à la baisse.

Développement de la marque employeur

Le déploiement d’une marque employeur, dont se saisissent de plus en plus de collectivités, n’est en revanche retenue que par 8 % de l’échantillon. Un chiffre qui cache une vraie disparité, car la réflexion semble plutôt avancée au sein des intercommunalités (13%) et surtout des conseils départementaux et conseils régionaux (27%).

Pour les employeurs qui font ce choix, divers dispositifs sont mis en œuvre. Une majorité fait le choix d’une démarche volontaire de prévention des risques et d’amélioration de la qualité de vie au travail (59%), ainsi que d’une communication pour mettre en valeur les métiers (57%) et les agents (57%).

GG 03

Quant au recours à un cabinet de recrutement, il reste encore minoritaire (3 % des collectivités en sollicitent un régulièrement, 18 % le font, mais rarement), et plus souvent pour des postes de cadre A et A+. Le recours à l’intérim, essentiellement cette fois pour les agents de catégorie C, ne progresse pas non plus au cours des trois dernières années et reste cantonné à un tiers de l’échantillon.

Cet article est en relation avec les dossiers

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emploi : les collectivités territoriales peinent à recruter

Votre e-mail ne sera pas publié

Jp

26/09/2021 09h44

Le problème de certaines communes est la gestion du personnel, les évolutions de carrières, et l’assiduité et l’investissement des élus, il y a une différence de poste dans les grandes communes et les petites ou dans cette dernière les agents sont polyvalents et largement en dessous des rémunérations des grandes villes, les budgets impact la vie des agents dans les petites structures sans compter le manque de moyens et le soucis de la pénibilité.

Isa

29/09/2021 06h14

Depuis des années salaires gelé,sous payés,dans les agglos pas de prime alors que mairie oui,discrimination donc.et on parle passe la pénibilité pour les catégorie c en technique..normal que le recrutement ai du mal. Le privé paye beaucoup mieux…on va dans le public que si on y est obligé…mais pas intéressant…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement