Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Mineurs non accompagnés

MNA pris en charge par l’ASE : où en est la contribution de l’Etat ?

Publié le 31/08/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une finances, A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts finances, France

migrants-refugies-immigration-accueil
stadtratte / Adobe Stock
Le financement exceptionnel de l’Etat pour la prise en charge de mineurs non accompagnés par l’Aide sociale à l’enfance a accusé une forte baisse pour l’année 2020, s’élevant à 1,6 millions, contre 15,8 millions l’année précédente et 96 millions pour l’année 2017. Explications.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La contribution financière de l’Etat aux départements pour la prise en charge de mineurs non accompagnés (MNA) est un sujet né de la crise migratoire de 2015. Avec l’arrivée massive de jeunes isolés étrangers dans les années qui ont suivi, l’Assemblée des départements de France (ADF) a engagé un bras de fer avec l’Etat afin qu’il contribue aux dépenses liées à la prise en charge de ce public.
Résultats de ces âpres négociations : l’Etat y participe désormais à deux titres : d’abord lors de la phase d’évaluation de la minorité et de mise à l’abri, puis lors de la prise en charge de jeunes reconnus mineurs par l’ASE.

Absence d’obligation législative

C’est le décret du 27 juin et l’arrêté du 28 juin 2019 qui fixent les modalités de la participation de l’Etat à la première phase : il s’agit ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Sur le même sujet

Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

MNA pris en charge par l’ASE : où en est la contribution de l’Etat ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement