Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Prévention

Grâce à la médiation, ça roule entre skateurs et riverains

Publié le 08/09/2021 • Par Maëlle Bénisty • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, Innovations et Territoires

Venice Beach Skate Park
©FiledIMAGE - stock.adobe.com
Le skateboard attire nombre d’adeptes dans le centre-ville de Rennes. La mairie mise sur le dialogue pour encadrer la pratique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Rennes, Ille-et-Vilaine, 217 700 hab.] Certains parcourent des kilomètres pour glisser sur son sol ! A Rennes, la place Hoche est devenue un spot incontournable pour tous les férus de skateboard. « La pratique a explosé en ville ces dernières années, en particulier place Hoche. Des figures locales très suivies ont popularisé l’endroit avec des vidéos sur les réseaux sociaux », explique Didier Le Bougeant, adjoint à la maire, délégué au quartier « centre ». Après un an de concertation, la mairie a décidé d’y encadrer la pratique, en avril.

Nuisances et pétition

L’installation d’un banc géant, en 2019, dans le cadre du budget participatif, a renforcé l’attrait de la place pour les skateurs. « Ils y ont pris leurs habitudes et restent tard le soir », relate-t-il. Jusqu’à cinquante pratiquants s’y retrouvent en moyenne, selon les comptages de la ville. « On est arrivé à un déséquilibre. Les nuisances sonores causées par les roues et le claquement des planches sont devenues insupportables pour les habitants », poursuit-il. En mars 2020, un collectif de riverains lance une pétition afin de faire interdire la pratique.

La mairie fait face à un conflit d’usage complexe et à un climat tendu. « Pour nous, il était impensable de prendre un arrêté radicalement antijeunes. La seule solution était de rétablir le dialogue entre les deux groupes », affirme l’élu.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grâce à la médiation, ça roule entre skateurs et riverains

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement