Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Biodiversité

« Après un feu de forêt, la végétation est capable de repartir rapidement».

Publié le 26/08/2021 • Par Isabelle Verbaere • dans : actus experts technique, France

forêt
D.R.
Près de 7000 hectares en août 2021, 6000 ha en juillet 2003, 21 000 ha en 1990… Le massif des Maures (Var) est régulièrement la proie des flammes. Comment la nature peut-elle s’en remettre ? Faut-il l’aider ? Mise au point de Roger Prodon, directeur d’études émérite à l’école pratique des hautes études basé au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier (CNRS)

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Que peut faire une commune pour aider la forêt à se reconstituer après le passage des flammes ?

Demander des crédits pour replanter est le premier réflexe après ce type de catastrophe. Pourtant de nombreux travaux montrent que la végétation est capable de repartir rapidement. Bien souvent, je ne crois pas que l’on fasse mieux en installant de nouveaux plants.

Le choix d’une essence adaptée est crucial, celui des conifères étant en général peu pertinent. Cela fait plus de quarante ans que je suis des massifs ravagés par le feu à plusieurs reprises.  Comme la forêt de Junquera à la frontière espagnole où j’observe ce qui se passe, en mesurant la densité d’une dizaine d’espèces d’arbres et arbustes dominantes dans les différentes strates, et en réalisant des relevés de présence d’une trentaine ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Après un feu de forêt, la végétation est capable de repartir rapidement».

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement