Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Interview] équipements sportifs

« Les stades de foot construits en PPP sont déficitaires »

Publié le 01/09/2021 • Par Gabriel Zignani • dans : A la Une acteurs du sport, A la Une finances, Actu expert acteurs du sport, Actu experts finances, France

JÉRÉMY MOULARD
J. M.
Chercheur en management du sport à l’université de Lausanne (Suisse), Jérémy Moulard revient sur le bilan des contrats de partenariat public-privé (PPP) utilisés par certaines collectivités pour construire leurs stades géants à l’occasion de l’Euro 2016. Un bilan désastreux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Auteur d’une thèse sur le financement et l’impact économique des stades de football, Jérémy Moulard revient, pour « La Gazette », sur le bilan des contrats de partenariat public-privé (PPP), juridiquement appelés des « contrats de partenariat », utilisés par certaines collectivités pour construire leurs stades géants à l’occasion de l’Euro 2016.

Et ce bilan n’est pas bon. Il est même « désastreux », selon celui qui est aujourd’hui chercheur en management du sport à l’université de Lausanne. Pourtant, le PPP présente de belles promesses. Il permet à une personne publique de confier à un tiers (le « PPPiste », souvent une société de BTP) le financement, la construction, l’entretien et l’exploitation d’un équipement nécessaire au service public.

La collectivité utilisant ce procédé bénéficie ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les stades de foot construits en PPP sont déficitaires »

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

06/09/2021 09h50

Comment peut-on imaginer que les PPP ne soient pas déficitaires?

L’objet d’une société privée est de gagner de l’argent, ce qui en soi est tout à fait légitime… tant que le pourcentage bénéfice sur chiffre d’affaire n’est pas aberrant.
Les collectivités ont une aspiration fixée par la loi de répondre au mieux aux besoins de leur territoire.
Mais les élus étant souvent d’incorrigibles enfants vont au-delà de ces besoins naturels et demandent la mise en place de projets pharaoniques que bien sur ils n’ont pas les moyens de payer… d’où la mise en place du PPP.

L’avantage de ce montage est que dans un premier temps il est indolore pour les finances publiques. Mais cela ne dure pas et il faut bien « payer » un jour ou l’autre, sauf qu’entretemps l’Elu qui l’a mis en place (après maints mandats…) n’est plus là pour en assumer la responsabilité. Par contre la population doit bien supporter la charge financière à venir.

Cette observation montre que notre démocratie est « malade ». En effet, si des sécurités existaient, de telles anomalies ne pourraient pas exister. Cela est dû en outre au mode de scrutin qui donne un nombre de postes extraordinaire à la liste municipale qui a obtenu le plus de voix.
Si ce système a été utile à un moment, il est temps de le faire disparaître.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement