Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Fermetures de service d’urgence en été : les petites villes sonnent le tocsin

Publié le 22/07/2021 • Par Caroline Garcia • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

Hôpital enseigne
D.R.
En proie à des pénuries de médecins spécialisés, certains hôpitaux peinent à maintenir ouverts leurs services d’urgences. L’Association des petites villes de France attend « des réformes structurelles du système » pour préserver « l’égal accès aux soins ».

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le maire de Mamers (Orne, 5000 habitants), Frédéric Beauchef, a eu « de grosses sueurs froides » au début de l’été. Son hôpital intercommunal envisageait dix jours de fermeture au mois de juillet, puis dix autres en août. « Je préside cet établissement dédoublé sur deux villes, Mamers et Alençon, explique-t-il. Une solution a été trouvée pour juillet, avec l’appui du site d’Alençon, mais nous ne sommes toujours pas sûrs d’être à l’abri pour le mois d’août ».

La pénurie concerne spécifiquement les médecins urgentistes. Si Frédéric Beauchef déplore une situation « récurrente », il reconnait que le contexte est un peu particulier cette année : « les urgentistes ont beaucoup donné ces derniers mois avec le Covid-19, il est difficile de leur demander de repousser encore leurs congés ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fermetures de service d’urgence en été : les petites villes sonnent le tocsin

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement