Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

INTERVIEW 1 607 HEURES

François-Xavier Devetter : « Le temps de travail ne se résume pas à un nombre d’heures »

Publié le 28/07/2021 • Par Emeline Le Naour • dans : A la Une RH, Dossiers club RH, France, Toute l'actu RH

François-Xavier-Devetter
D.R.
Professeur à l’université de Lille et auteur de l'ouvrage "Le temps de travail des agents publics : un régime temporel spécifique ?", le socioéconomiste François-Xavier Devetter interroge la pertinence d’une application des 1 607 heures fondée sur le seul calcul comptable du temps de travail.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous avez développé dans vos travaux (1) l’idée que le temps de travail des fonctionnaires appartenait à un régime temporel spécifique. Quels en sont les principaux ressorts ?

Il est extrêmement simpliste de résumer la notion du temps de travail à un calcul se limitant à un nombre de minutes ou d’heures. Ce qui importe, c’est la notion de disponibilité temporelle. Celle-ci recouvre la durée de travail, la localisation, l’imprévisibilité des horaires et la maîtrise de ces horaires. C’est ce qui aura plus ou moins d’impact sur la vie sociale. Si les agents publics travaillent un peu moins que les salariés du privé, ils sont soumis à des contraintes temporelles plus imprévisibles, avec des activités de nuit ou le week-end. Être en interaction toute la journée avec des usagers est une charge ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Temps de travail : les fonctionnaires territoriaux travaillent-ils assez ?

Sommaire du dossier

  1. 1 607 heures : le Conseil constitutionnel donne tort aux communes récalcitrantes
  2. Le temps presse pour les 1 607 heures
  3. Le compte-épargne temps dans la fonction publique territoriale en 10 questions
  4. « Les litiges en matière de temps de travail donnent lieu à diverses interprétations »
  5. 1 607 heures : la réforme de trop pour les territoriaux
  6. 1 607 heures : ces villes qui font de la résistance
  7. Non, le passage aux 1607 heures n’implique pas une hausse du pouvoir d’achat des agents
  8. 1 607 heures : quelques minutes de plus par jour qui pèsent lourd
  9. Temps de travail : des accords pour atteindre les 1 607 heures
  10. François-Xavier Devetter : « Le temps de travail ne se résume pas à un nombre d’heures »
  11. « Le jour du maire » : des abus ? de quelle ampleur ?
  12. Temps de travail : le rapport qui pourrait fâcher les fonctionnaires
  13. Temps de travail : « Le vrai étonnement, c’est la faiblesse du management »
  14. Après consultation, les agents passent aux 1 607 heures
  15. Un nouveau calcul horaire rééquilibre les jours de repos
  16. Temps de travail : le bon compte n’y est toujours pas
  17. Le Loiret négocie son passage aux 35 heures avec les syndicats
  18. Négocier le passage aux 1 607 heures : une méthode
  19. La ville d’Antony revoit sa politique de gestion des heures supplémentaires
  20. Temps de travail et fonction publique territoriale : une prise de conscience progressive
  21. Temps de travail : « Le perfectionnisme est presque un handicap pour les cadres »
  22. Le retour aux 1 607 heures annuelles s’impose aux agents
  23. Le temps de travail des fonctionnaires demande plus de transparence selon Bernard Pêcheur
  24. « La pression sur le travail réinterroge la question du temps de travail »
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - Projet de loi de finance 2023 : ce qui attend les collectivités

de La Gazette des communes en partenariat avec la Caisse d’Epargne et KPMG

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

François-Xavier Devetter : « Le temps de travail ne se résume pas à un nombre d’heures »

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe LAURENT

29/07/2021 10h34

Ces considérations reprennent en effet ce qui est contenu dans mon rapport de 2016 sur le temps de travail des fonctionnaires.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement