Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus locaux

Elus locaux : les montants du DIF fixés

Publié le 21/07/2021 • Par Léna Jabre • dans : TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un arrêté du 12 juillet comporte diverses mesures applicables au droit individuel à la formation des élus locaux : valeurs des droits, nombre maximal d’élus admis à une session de formations, sous-traitance …

Ainsi, la valeur des droits individuels à la formation acquis chaque année par les élus locaux est fixée à 400 € à compter de l’année 2021. Pour les élus des communes de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie, cette valeur est fixée à 47 733 F CFP.

Le montant maximal des droits susceptibles d’être détenus par chaque élu est fixé à 1 500 €, jusqu’au 31 décembre 2021. Pour les élus des communes de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie, ce montant est fixé à 178 998 F CFP.
A noter qu’à compter du 1er janvier 2022, ces montants sont abaissés, respectivement, à 700 € et 83 532 F CFP.

L’arrêté précise également que le nombre maximal de participants par session de formation liée à l’exercice du mandat financée en tout ou partie par le droit individuel à la formation des élus locaux est fixé à 15. C’est également le cas en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie.

Ce texte traite également de la question des droits encore formulés en heures. Les droits individuels à la formation formulés en heures détenus par les élus locaux à l’issue du délai fixé à l’article 18 de l’ordonnance du 20 janvier 2021 sont convertis en appliquant le taux de 15 € par heure, ou, pour les élus des communes de la Polynésie française, de 1 790 F CFP par heure.
De même, les droits individuels à la formation formulés en heures détenus par les élus locaux en application du code des communes de la Nouvelle-Calédonie à l’issue du délai fixé à l’article 5 de l’ordonnance du 27 janvier 2021 sont convertis en appliquant le taux de 1 790 F CFP par heure.

Ces droits convertis ne sont pas inclus dans le calcul de l’enveloppe de 400 € et dans celle de 47 733 F CFP. Par contre, ils sont bien inclus dans le calcul du montant maximal des droits.

Enfin, il est indiqué qu’en application de l’article R. 1221-21-1 du code général des collectivités territoriales, le plafond dans la limite duquel un organisme titulaire de l’agrément mentionné à l’article L. 1221-3 du même code peut sous-traiter l’organisation ou la réalisation d’une formation liée à l’exercice du mandat à un organisme de formation également titulaire de l’agrément est fixé à 20 % du montant total hors taxes des frais pédagogiques de la formation.
De même en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elus locaux : les montants du DIF fixés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement