Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports publics

Une taxe sur le e-commerce pour financer les transports publics ?

Publié le 15/07/2021 • Par Nathalie Arensonas • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, actus experts technique, France

Streets and tram in city of Nantes, France
michalludwiczak . com
Des métros, des trains, des bus désertés à cause du Covid-19 et c’est tout l’équilibre économique déjà fragile du transport public qui est chamboulé. Dans son rapport remis le 13 juillet au gouvernement, l’ex-député maire de Caen, Philippe Duron (PS) formule une salve de recommandations. Parmi elles, une taxe sur les colis du e-commerce qui pourrait rapporter 1,3 milliard d’euros par an.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En 2020, avec l’arrêt de l’activité économique liée à la pandémie de Covid-19, les transports express régionaux (TER) ont perdu 300 millions d’euros. Entre 90% et 95% de voyageurs en moins lors du premier confinement (de mars à mai 2020), le surcoût des mesures sanitaires et le remboursement des abonnements : tout cela a coûté cher aux régions, qui anticipent pour 2021 un creusement des déficits de 350M€ pour le seuls TER, et de 60M€ pour les transports interurbains et scolaires.

Les transports urbains, quant à eux, ont perdu près d’un tiers de leurs recettes, tout en maintenant l’offre entre 30 et 40%. Leur principale ressource, le versement mobilité (1) a également reflué, même si l’hémorragie financière sera contenue in fine, selon les sources citées dans le rapport sur l’avenir du modèle économique des transports publics remis le 13 juillet au gouvernement par Philippe Duron.

La crainte d’une 4e vague liée au variant Delta

En 2021, malgré la levée des restrictions de déplacements au printemps, les transports publics peinent à retrouver leur vitesse de croisière. Il est difficile d’imaginer jusqu’où ira cette reprise, et à quel rythme », admet

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une taxe sur le e-commerce pour financer les transports publics ?

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

19/07/2021 10h39

Intéressante l’idée de faire participer le e-commerce au développement des collectivités.

Mais au fait ne s’agit-il pas d’une nouvelle taxe dans l’un des pays (la France) où les prélèvements obligatoires sont les plus élevés au monde?

Alors d’accord pour cette nouvelle taxe mais avec la suppression de taxes pour un montant directement identique… et qui soit visible par le consommateur!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement