Covid-19

L’Etat va reprendre la main sur la surveillance du coronavirus dans les eaux usées

| Mis à jour le 04/08/2021
Par • Club : Club Techni.Cités

Eaux de Paris

De la crise sanitaire est né un réseau au modèle innovant, Obépine, associant recherche académique et surveillance épidémiologique du SARS-CoV-2 dans les eaux usées. Mais sa mission de surveillance sera reprise par l’état dès l’automne prochain, sans assurance d’associer la recherche au pilotage du nouveau réseau.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Pourquoi prendre le risque de casser un outil qui fait ses preuves depuis un an et demi et qui a placé la France comme l’une des pionnières mondiales sur le suivi épidémiologie du SARS-CoV-2 dans les eaux usées ?», lance Vincent Maréchal, professeur de virologie à Sorbonne Université et membre du comité de coordination et d’orientation scientifique du consortium Obépine.

Début juin, ses membres ont en effet été informés par le ministère de la Santé du transfert de l’activité de surveillance à une structure dédiée de l’Etat à partir de novembre 2021. Cette décision – encore non officielle ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP