logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/755669/algues-vertes-risques-vehicules-autonomes-eau-toute-lactu-de-la-semaine/

REVUE DE PRESSE
Algues vertes – Risques – Véhicules autonomes – Eau… toute l’actu de la semaine
Cyrille Pac | Actu ingénierie publique | Publié le 09/07/2021

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 3 au 9 juillet 2021 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports..

Algues vertesAlgues vertes – Comme nous l’avions écrit précédemment [lire notre article [1]], la Cour des comptes s’est emparée du sujet de la lutte contre les algues vertes. Le rapport, cité par Libération [2], dresse un constat sévère et pointe l’inefficacité des deux plans mis en place par les pouvoirs publics depuis 2010. Alors que 109 millions d’euros ont été engagés (un montant pourtant jugé « dérisoire » au regard des enjeux), la Cour des comptes souligne que les marées vertes repartent à la hausse depuis 2013 parce que, notamment, ces plans ont été « mal définis ». Le rapport formule aussi huit recommandations, dont celle de lutter massivement contre les fuites d’azote qui sont, à 90%, d’origine agricole, et celle d’étendre les plans d’action au-delà des huit baies bretonnes concernées.

L’amour du risque – A la suite de l’accident industriel de Lubrizol en 2019 [lire aussi notre article [3]], une mission d’experts avait été chargée de faire des propositions de modernisation de la culture du risque, en particulier au niveau local. Les conclusions du rapport, révélées par Actu Environnement [4], adressent trois propositions à destination des élus locaux et préconisent notamment une sensibilisation et une formation approfondie sur la nature des risques et les opérations de secours. Autre changement recommandé : la désignation d’un référent unique auprès des maires pour un meilleur transfert d’informations entre les différents recours et services concernés. La ministre de la Transition écologique doit maintenant trancher.

Autos… régulations – Le gouvernement a publié un décret d’application [5] visant à fixer le cadre réglementaire pour le déploiement des véhicules autonomes dans les services de transports [lire aussi notre article [6]]. Composé en deux volets, le décret introduit les définitions et les règles de sécurité, ainsi que les conditions de mise en service dans les transports publics. Il s’agit ainsi de couvrir les différents niveaux d’automatisation (jusqu’aux systèmes totalement automatisés), de fixer le programme prévisionnel d’essais et de tests, mais aussi d’intégrer ces véhicules au code de la route (avec toutes les questions de sécurité que cela implique).

Comme deux gouttes d’eau – Représentants de collectivités et du monde agricole, techniciens et acteurs économiques étaient à Lyon cette semaine à l’invitation de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse pour évoquer la disponibilité en eau dans le bassin rhônalpin. Comme le rappelle un communiqué [7], les études pointent un manque d’eau de 40 millions de m3 pour satisfaire l’ensemble des usages. Pour lutter contre le changement climatique, des actions sont déjà menées dans le cadre de projets de territoire pour la gestion de la ressource en eau (PTGE, dont 20 déjà adoptés en Rhône-Alpes). Financées par l’agence, ces actions concernent des travaux de pompage et sur les canaux d’irrigation ou de lutte contre les fuites. En 6 ans, 5 millions de m3 ont été économisés.

Grandeur nature – A l’occasion de la tenue d’un comité de pilotage et d’un communiqué [8], le ministère de la Transition écologique veut promouvoir le dispositif « éviter-réduire-compenser » (ERC) dont le but est la préservation de l’eau et de la biodiversité [lire aussi notre article [9]] dans les projets d’aménagement. Destinée aux aménageurs, maîtres d’ouvrage et autres bureaux d’étude, cette séquence veut les inciter à intégrer les enjeux environnementaux dans leurs projets. Pour cela, l’OFB lance « ERC-Biodiv », un outil en ligne pour mieux faire comprendre le dispositif et les aider à identifier les espaces et éléments de la biodiversité à conserver et comment mieux les réparer.

Le chiffre de la semaine – 842 000 : c’est, en tonnes, la quantité de déchets d’éléments d’ameublement collecté en 2020 selon l’éco-organisme Eco-mobilier. Environnement magazine [10] précise aussi que 93% de ces déchets ont été recyclés ou réemployés. Dans le détail, 46,1% sont recyclés en matières premières, 42% valorisés en énergie et 4,9% réemployés. Cela est notamment possible grâce au déploiement des points de collecte (5077 en France) ainsi que des bennes dans 3282 déchetteries.

Et aussi…

La métropole lyonnaise teste une peinture anti-chaleur pour rafraîchir les trottoirs [20 Minutes [11]] ;

Pour sensibiliser le public à la fragilité de la nature en bord de mer [12], le bassin d’Arcachon organise la 3e édition de la fête de la mer et des littoraux [France Bleu [13]] ;

Une solution de forage géothermique multi-drains développée par Engie a été primée dans un concours international [Construction cayola [14]] ;

Création du consortium Alp’Hyne Mont-Blanc qui a pour ambition de concevoir, construire, maintenir et exploiter un réseau de distribution d’hydrogène renouvelable autour du Mont-Blanc [Bourse direct [15]].