Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

Sur le 112, il y a toujours de la friture entre Samu et pompiers

Publié le 12/07/2021 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

motech-inf-031-153_Web
Phovoir
La proposition de loi du député Fabien Matras (LREM) prévoit un numéro unique d’urgence qui met le feu aux poudres. L’Assemblée l’a votée en première lecture.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Depuis fin mai, les assistants de régulation médicale du 15 sont en grève dans une quarantaine de Samu en France, même s’ils continuent de répondre aux appels. Le mouvement a débuté avec le vote de la proposition de loi visant à consolider le modèle de sécurité civile et à valoriser le volontariat, du député du Var Fabien Matras (LREM), par l’Assemblée nationale, en première lecture, le 27 mai.

Son article 31 prévoit l’expérimentation, pendant trois ans, de trois modèles de gestion des appels d’urgence, notamment d’un numéro unique, le 112, qui rassemblera les services départementaux d’incendie et de secours (Sdis), la police et la gendarmerie nationales, les Samu en lien avec la garde ambulancière et la permanence des soins. Un numéro unique dont les opérateurs du 15 redoutent qu’il ne ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sur le 112, il y a toujours de la friture entre Samu et pompiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement