Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Commission européenne

Culture, Europe, Tourisme : l’Europe participe au financement de vos projets

Publié le 07/07/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

300X200
D.R.
Développer des projets touristiques et culturels contribue sans aucun doute à renforcer l’attractivité des territoires. L’Europe ne s’y trompe pas : elle permet, via les fonds structurels, de financer des initiatives locales, dès lors qu’elles trouvent un sens dans le projet de territoire décliné par les programmes opérationnels régionaux

Ces fonds structurels et d’investissements comme le FEDER (Fonds européen de développement régional) ou le FEADER (Fonds européen agricole de développement régional), sont pour cela administrés en France par les régions. Toutes les communes peuvent bénéficier du soutien de ces fonds pour financer tout au partie d’un projet sur leur territoire, elles doivent pour cela s’adresser à leur conseil régional. Le panel des possibilités, dans le domaine de la culture, est large, comme le montrent ces quelques exemples.

Utiliser le FEDER pour moderniser un site culturel

Les sites touristiques méritent parfois d’être valorisés et les communes peuvent faire appel au FEDER pour cela. Illustration avec la Communauté de communes du pays de la Roche aux fées (Bretagne) qui s’est construite autour de son dolmen mythique qui attire chaque année 35 000 visiteurs. En 2015, elle a bénéficié d’une aide de 15 000 euros (soit la moitié du budget total de son projet) pour sensibiliser le public à la prouesse technique de sa construction : via une application dédiée, elle permet au visiteur de se muer en archéologue à la découverte du site ou en architecte du néolithique, confronté aux défis que posaient l’élévation des dolmens.

https://tourisme.rafcom.bzh/sejourner/que-faire/patrimoine-culturel/visites-la-roche-aux-fees

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.embarcadero.RocheAuxFees&hl=en_US&gl=US

Le FEDER soutient aussi massivement les développements numériques, très utiles pour mieux mettre en valeur les musées. À Giverny (Normandie), le Musée des impressionnismes a basculé dans le numérique en 2015, en déployant plusieurs outils qui valorisent son image et lui permettent de rayonner. D’abord, avec le site « La galaxie des impressionnistes », il propose une balade virtuelle à la rencontre de 70 artistes illustrant ce courant pictural. Un portail qui complète la visite du musée, augmentée par deux applis : la première à l’attention des enfants pour rendre leur parcours ludique et la seconde, qui s’adresse à tous les publics, compile les œuvres peintes par les impressionnistes le long de la Seine. Ce projet a vu le jour grâce à une subvention FEDER de 35 000 euros soit 50 % du budget total.

https://www.mdig.fr/decouvrir-le-musee/l-impressionnisme/la-collection-en-ligne/#/artworks

https://www.galaxie.mdig.fr/

Le FEADER pour créer des lieux d’échange autour de la culture

En zone rurale, les collectivités ont recours au FEADER, géré par leur conseil régional, pour développer les territoires. La culture, le tourisme, peuvent être intégrés dans certains projets. C’est ce qu’avait fait Beurizot (Bourgogne), en 2013. La commune a rénové une grange baptisée La Caillotte pour y créer un lieu d’échanges entre les générations autour de la culture, du patrimoine et des traditions. Conçu pour l’organisation de spectacles, expositions, réunions, le site s’est doté d’une scène, d’une régie pour le son, d’éclairages et d’un espace pour la restauration. Plus de 50 000 euros ont été apportés par l’Europe via l’initiative LEADER (Liaison entre actions de développement de l’économie rurale), gérée par des Groupes d’Action Locale à l’échelle d’un territoire, financée par le FEADER, en 2013, pour la réalisation de ce projet qui a depuis accueilli cirques, concerts, spectacles scolaires et autres bals. Sa vocation a été élargie en 2017.

https://www.europe-en-france.gouv.fr/fr/projets/une-grange-renovee-en-un-espace-intergenerationnel-vocation-culturelle

Des projets financés par des fonds plus spécifiques, comme le FEAMP,  fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche 

Le tourisme, la culture, c’est aussi la valorisation des produits et des savoir-faire régionaux. Un volet que soutient le FEAMP, le fonds européen pour la pêche. En Occitanie, en 2010, le festival « Escale à Sète » a bénéficié d’une aide de 40 000 euros pour l’opération « escale assiette ». Elle met à l’honneur la pêche, en présentant les produits locaux et de saison, en s’appuyant sur les producteurs du bassin, les restaurateurs et les apprentis du territoire.

https://escaleasete.com/accueil-2/saveurs/

La signature Capitale européenne de la culture

À Lille en 2004, comme à Marseille en 2013, l’année de Capitale européenne de la culture a incontestablement marqué l’image et la physionomie du territoire. Ce label européen est délivré chaque année à deux villes, l’une située dans l’un des plus anciens États-membres de l’Europe, l’autre dans un plus récent.

Si cette distinction leur octroie un financement via le volet « Culture » du programme Europe Créative, elle représente surtout un levier pour bâtir un évènement au retentissement international qui façonne l’identité culturelle de la ville de façon durable. La prochaine ville française sera labellisée en 2028. Nice, Reims ou Clermont-Ferrand se sont déjà portées candidates.

https://ec.europa.eu/culture/policies/culture-cities-and-regions/european-capitals-culture

Pour aller plus loin :

https://ec.europa.eu/newsroom/representations/newsletter-archives/view/service/2001

 

La culture dans le plan de relance national, soutenu par l’Europe

La culture n’a pas été oubliée par le plan de relance national, largement abondé par l’Europe. Il permet d’investir 2 Md€  sur deux ans en misant sur cinq volets :

  1. 614 M€ pour une relance par et pour le patrimoine, alliant activité dans les territoires et attractivité de la France ;
  2. 426 M€ pour la reconquête de notre modèle de création et de diffusion artistique ;
  3. 113 M€ pour soutenir l’emploi artistique, redynamiser la jeune création et moderniser le réseau des établissements d’enseignement supérieur de la Culture ;
  4. 428 M€ pour consolider et moderniser des filières culturelles stratégiques lourdement impactées par la crise ;
  5. 419 M€ pour financer une stratégie d’avenir pour l’ensemble des industries culturelles et créatives (dont 400 M€ au titre du quatrième Programme d’investissement d’avenir).

C’est maintenant !

Des aides du plan de relance sont accordées pour soutenir les sites patrimoniaux dans les territoires, valoriser les métiers d’art et les savoir-faire d’excellence. Cet abondement financier répond de façon ponctuelle à la crise sanitaire. Les possibilités qu’il propose aux collectivités sont limitées dans le temps, elles sont à saisir dès à présent !

Contenu proposé par La Commission européenne

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement