Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Laïcité

Séparatismes : les députés détricotent un texte jugé stigmatisant

Publié le 05/07/2021 • Par Emeline Le Naour Mathilde Elie • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

Hemicycle of French national assembly  in Paris, France
S.BONAIME AdobeStock
L’Assemblée nationale a adopté, jeudi 1er juillet 2021, le projet de loi visant à conforter le respect des principes de la République. Une deuxième lecture pendant laquelle les députés ont détricoté largement la version du texte votée précédemment par les sénateurs et qui n’avait pas fait l’objet d’accord en commission mixte paritaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Marche arrière toute. Le projet de loi visant à conforter le respect des principes de la République a été voté en seconde lecture par les députés jeudi 1er juillet à 23 voix pour et 14 contre. En commission des lois puis en séance publique, ils ont dénoncé la « logique stigmatisante » poursuivie par la droite sénatoriale et se sont appliqués à revenir quasiment point par point sur les mesures votées par les sénateurs en avril dernier. Voici ce que contient finalement le texte concernant les collectivités.

Neutralité des délégataires de service public

Port de signes religieux ostentatoires par les collaborateurs occasionnels du service public

C’est un des points chauds du texte : le port de signes religieux ostentatoires par les collaborateurs occasionnels du service public, plus précisément ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Séparatismes : les députés détricotent un texte jugé stigmatisant

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement