Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Interview] Développement économique

« On peut aller encore plus loin sur la territorialisation du plan de relance »

Publié le 02/07/2021 • Par Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Jean-Noël Barrot, député Modem des Yvelines
Jean-Noël Barrot, député Modem des Yvelines CC BY-SA 4.0
L'économiste et député (Modem) des Yvelines, Jean-Noël Barrot, a rendu au Premier ministre Jean Castex, le 30 juin 2021, son rapport sur le rebond économique des territoires. Il y cartographie les effets de la crise du Covid et du plan de relance et formule 27 propositions pour accompagner les territoires les plus vulnérables. Entretien.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quels sont les territoires les plus fragilisés par la crise du Covid 19 ?

La crise a une dimension territoriale forte. Le choc de la Covid-19 s’est réparti de façon très hétérogène sur les territoires, en ne recoupant que partiellement les fragilités structurelles antérieures à la crise. Ni les différences de spécialisation sectorielles, ni la différence entre les typologies d’entreprises ne suffisent à expliquer les différences d’activité sur le territoire. Pour le dire simplement, la carte de la crise économique ne se superpose pas à la carte des Gilets jaunes. Mesuré à partir de l’évolution de la masse salariale privée, la baisse d’activité est 2,3 fois plus forte que la moyenne nationale dans les 30 zones d’emploi les plus touchées et se concentre en région Sud, en Île-de-France et ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« On peut aller encore plus loin sur la territorialisation du plan de relance »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement