Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Sécurité

Tour de France : l’explosion du nombre de ronds-points sur le banc des accusés

Publié le 02/07/2021 • Par Gabriel Zignani • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, actus experts technique, France

3e étape du Tour de France 2021
3e étape du Tour de France 2021 A.S.O./Pauline Ballet
Les coureurs du Tour de France ont mené un mouvement de protestation mardi, en mettant pied à terre peu après le départ de la 4e étape. Ils demandent à ce que soit mieux prise en compte leur sécurité, alors que les accidents se font de plus en plus nombreux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le début du Tour a été marqué par de très nombreuses chutes, provoquant l’abandon de plusieurs coureurs et amochant plusieurs favoris. De quoi provoquer le mécontentement d’une grande partie du peloton. A tel point que le peloton a envisagé de faire grève mardi 29 juin, lors de la quatrième étape. Finalement, ils se sont contentés de marquer un temps d’arrêt quelques centaines de mètres après le début de l’étape.

Les origines du problème sont diverses. Le niveau moyen des coureurs a augmenté, le peloton va plus vite, la pression et les enjeux sont plus forts, le nombre d’équipes qui remontent en tête de peloton juste avant les sprints massifs a augmenté, les coureurs sont concentrés sur ce qui se dit dans leurs oreillettes et sur les données de leur compteur plutôt que sur leur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Tour de France : l’explosion du nombre de ronds-points sur le banc des accusés

Votre e-mail ne sera pas publié

Frédéric

02/07/2021 03h59

A preuve du contraire, les routes de France n’appartiennent pas aux équipes cyclistes professionnelles ni à l’organisateur du Tour. Ils doivent s’adapter ou faire avec.
Les éléments de sécurité, tels que les ronds-points, facilitent le quotidien des usages et contribuent à la prévention des accidents. De plus, il me semble totalement aberrant d’engager de l’argent public pour les démonter en prévision du passage du Tour.
Cordialement

Commenter
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement