Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transforts

Jean-Pierre Farandou – « Il n’y a pas de grandes ou de petites lignes ferroviaires »

Publié le 30/06/2021 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, actus experts technique, France

farandou 3
© FABIEN CALCAVECHIA
Avec la fin de son monopole sur les lignes régionales et nationales, la SNCF est en pleine mutation. Son PDG, Jean-Pierre Farandou, revient sur le besoin d’améliorer la productivité devant la concurrence et de revisiter la relation avec les élus.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Qu’est devenue la SNCF, après la loi de réforme ferroviaire de 2018 ?

Cette réforme a changé la structure juridique de la SNCF, qui est devenue une société anonyme à capitaux publics. C’est désormais une entreprise comme une autre, avec la particularité d’avoir le sens de l’utilité publique et de l’intérêt général chevillé au corps. Ce statut nous oblige à une grande rigueur, à une maîtrise de nos comptes et de notre endettement. Malgré la crise, nous avons toujours l’espoir de respecter la trajectoire que nous a fixée le gouvernement et de retrouver une trésorerie à l’équilibre dès 2022. C’est important que la SNCF coûte le moins d’argent public au pays.

Comment appréhendez-vous l’ouverture à la concurrence des trains express régionaux (TER) ?

L’objectif des régions est d’améliorer le ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Pierre Farandou – « Il n’y a pas de grandes ou de petites lignes ferroviaires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement