Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Un partenariat exemplaire a fait naître une clinique d’agglomération sur mesure

Publié le 09/07/2021 • Par Monique Clemens • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Innovations et Territoires

stethoskop mit euro
Schlierner - Fotolia
En 2015, à Montbéliard, la clinique allait fermer ses portes et l’hôpital fusionner avec celui de Belfort, hors de l’agglo. C’est alors qu’a germé le projet d’un nouvel établissement. Ouverte en mars, la nouvelle clinique peut accueillir 1 500 patients par an, venus de tout le bassin de vie pour des soins de suite et de réadaptation. L’agence régionale de santé a joué les médiateurs entre hôpital et clinique, et remis à plat l’offre hospitalière. Une société a été créée pour la réussite du projet.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 Cinq ans après la fermeture de la clinique des portes du Jura, l’agglomération du pays de Montbéliard est à nouveau dotée, sur son territoire, d’une structure hospitalière. Les premiers patients de sa clinique flambant neuve ont été accueillis le 1er mars 2021. L’établissement privé a une capacité de 60 lits et peut accueillir 100 patients par jour et 1 500 par an en SSR.

Mais construire le projet ne fut pas un long fleuve tranquille. Trois ans de négociations auront été nécessaires pour trouver une solution qui satisfasse tout le monde : les élus locaux, emmenés par Charles Demouge, président de pays de Montbéliard agglomération, l’ARS et Noalys, un groupe privé d’établissements de soins.

Arrivé à la tête de l’agglo en septembre 2015, Charles Demouge a d’abord tenté, sans succès, de trouver un repreneur privé pour la clinique qui devait fermer un mois plus tard. La fusion des hôpitaux de Belfort et de Montbéliard était en marche et le futur hôpital nord Franche-Comté, dit « hôpital médian », allait ouvrir ses portes à Trévenans, hors de l’agglomération, début 2017. Après consultation du ministère de la Santé et de l’ARS sur cette carence annoncée de l’offre hospitalière sur son ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un partenariat exemplaire a fait naître une clinique d’agglomération sur mesure

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement