Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Entretien] Citoyenneté

« Il faut rendre la démocratie plus ludique »

Publié le 06/07/2021 • Par Brigitte Menguy • dans : France

franck escoubes_gilles proriol
fabien calcavechia
Au lendemain d’une abstention record aux élections départementales et régionales, la démocratie n’a jamais autant été dans l’impasse. Sortir de celle-ci est justement l’ambition de Frank Escoubès et de Gilles Proriol, tous deux professionnels de la démocratie participative.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Gilles Proriol, (à gauche sur la photo) fondateur de Cognito

Frank Escoubès, cofondateur de Bluenove

Au lendemain d’une abstention record aux élections départementales et régionales, la démocratie n’a jamais autant été dans l’impasse. Sortir de celle-ci est justement l’ambition de Frank Escoubès et de Gilles Proriol, tous deux professionnels de la démocratie participative et auteurs de « La démocratie autrement » (Editions de l’observatoire, mai 2021), livre écrit après avoir été missionnés par le gouvernement pour analyser l’ensemble des contributions citoyennes issues du grand débat national (1).

De leurs travaux est né ce « pari hardi de l’optimisme », comme ils le qualifient eux-mêmes afin « de réinventer d’urgence l’art de gouverner avec les citoyens ». Pour atteindre ce graal d’une gouvernance partagée, les auteurs dressent d’abord un état des lieux au vitriol de notre modèle démocratique : montée du populisme, perte de confiance dans les élites politiques…

Autant d’échecs qui conduisent ces praticiens de la démocratie participative à proposer la mise en place d’un modèle démocratique véritablement inclusif du citoyen autour de quatre moments clés : la consultation ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut rendre la démocratie plus ludique »

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

07/07/2021 09h14

Arrêtons la plaisanterie!

La démocratie ne peut pas être participative. Le principe même d’un système démocratique est dans l’accord du Peuple de confier sa destinée à des personnes en charge de la représenter. Et pour éviter certains abus, le référendum est la solution permet au Peuple de répondre simplement à une question délicate.

J’ai participé à des travaux dans le cadre de ma commune.
Elle avait décidé de mettre à contribution les citoyens intéressés. parmi la vingtaine de personnes présentes, j’étais le seul à ne pas être membre des partis qui dirigeaient alors la commune. Enfin, les comptes-rendus des réunions (rédigés par l’élu en charge ou bien par un agent de la collectivité) étaient loin de reprendre les propos tenus. Seuls ceux qui allaient dans le sens de la collectivité étaient repris.
J’en ai fait la remarque… qui bien entendu n’a pas été reprise dans le CR.

La population se rend bien compte que c’est un leurre… sinon pourquoi ne se rend-elle pas aux urnes lors des élections communales pour plébisciter la majorité qui se représente? Dans ma commune, lors des dernières élections, la majorité précédente a été renversée!

Bien sûr, on peut encore dire que le Peuple s’est trompé. Mais le Peuple peut aussi dire que les édiles se sont trompés!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement