Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Avec la multiplication des filières de tri des déchets à la source, en route vers le « zéro enfouissement »

Publié le 07/07/2021 • Par Hélène Huteau • dans : Innovations et Territoires

centre de tri
© Chlorophylle - Fotolia.com
En démultipliant les flux de tri, la déchetterie de Liffré, en Ille-et-Vilaine, répond aux exigences environnementales en visant le zéro enfouissement dès 2030.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Smictom Valcobreizh, Ille-et-Vilaine, 52 communes, 90 000 hab.] Toute nouvelle, la déchetterie de Liffré associe bennes à quai et dépose en plateformes de plain-pied. Sur un hectare, le bâtiment de 167 mètres carrés accueille, à côté des locaux sociaux, le stockage des déchets dangereux, électriques et électroniques, ainsi qu’un local de 49 mètres carrés pour la collecte des objets réemployables.

La déchetterie est prévue pour trier 45 types de déchets, voire plus… « Si, demain, il faut monter 60 filières, nous serons en capacité de le faire », affirme Ronan Salaün, le président du syndicat Valcobreizh, issu, en 2020, de la fusion de deux Smictom. Les objectifs de la région Bretagne sont ambitieux : zéro enfouissement dès 2030 et aucun « export » de la région dès 2023 – soit au-delà des objectifs de la loi « Agec» qui p révoit un reliquat de 10 % d’enfouissement de déchets non dangereux valorisables en 2035.

L’évolution à venir de la taxe générale sur les activités polluantes est aussi un aiguillon. Partant de quinze filières dans les anciennes déchetteries, cette démultiplication du tri à la source repose sur du développement économique, en aval, de filières ultralocales, réclamant une certaine créativité et un travail en réseau avec entreprises et associations.

Extension des consignes de tri

La sensibilisation des habitants est aussi réactualisée par un plan de communication sur l’extension des consignes de tri cette année.

Le Smictom espère ainsi passer de 140 à 120 kilogrammes de déchets par habitant et par an d’ici à 2022. Avec la déchetterie nouvelle génération, l’enfouissement a déjà été abattu de 39 % à 18 % en 2020.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Avec la multiplication des filières de tri des déchets à la source, en route vers le « zéro enfouissement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement