Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Covid : les petites communes d’Ile-de-France moins touchées que les grandes

Publié le 29/06/2021 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

stephane beaudet
Capture écran
Présentée lors du salon de l’Association des maires d’Ile-de-France (Amif), une étude confirme que toutes les collectivités n’ont pas été logées à la même enseigne face à la crise. Et que les plus petites s’en sortent même mieux, avec une capacité d’autofinancement à la hausse.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plus de dépenses et moins de recettes ! En collectant les données de 105 collectivités et des comptes de gestion provisoires 2020 (1) – pour en tirer les conclusions que « La Gazette » a pu consulter en exclusivité –, l’Association des maires d’Ile-de-France (Amif) est parvenue au constat que la crise sanitaire les avait bien impactées de manière globale, mais que les incidences étaient « plurielles », impossibles à résumer et différentes d’une strate à l’autre.

Au chapitre des recettes, les communes qui n’ont pu ajuster leurs charges fixes lors des restrictions « ont pu constater une dégradation de leur déficit, notamment sur les produits du domaine (fermeture des marchés, terrasses,…) et des services », mais aussi une stabilité des dotations et recettes fiscales (DMTO, impôts ménage ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Covid : les petites communes d’Ile-de-France moins touchées que les grandes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement