Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Fiche finance] Dette

Observatoire de la dette 2021 : les taux d’intérêt poursuivent leur décrue

Publié le 28/06/2021 • Par Auteur associé • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Fiches Finances, France

Effacement de la dette
©Richard Villalon - stock.adobe.com
L’année 2020 aura été une nouvelle fois atypique pour les collectivités. Après plusieurs années marquées par la baisse des dotations, puis l’effort imposé sur l’évolution de leurs dépenses, les budgets ont été soumis à de nouvelles contraintes exogènes, liées à la crise sanitaire. Les confinements successifs ont bouleversé les calendriers électoraux et budgétaires, ainsi que le cycle des investissements, reculant l’estimation de l’atterrissage de fin d’année et le calcul de l’emprunt d’équilibre. Les consultations ont été pour certaines tardives. Voici un tour d’horizon des nouveaux financements réalisés et de leurs impacts sur les encours de dette au 31 décembre 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Caroline de Marqueissac

responsable adjointe secteur public, Finance Active

Financements 2020 : la place croissante des financements obligataires

L’an dernier, les nouveaux financements se sont élevés à 10,1 milliards d’euros, en progression par rapport aux deux exercices précédents (pour rappel 8,3 milliards d’euros en 2019 et seulement 7,1 millions d’euros en 2018), pour un « marché » annuel estimé entre 17 et 21 milliards d’euros. Le recours aux financements bancaires traditionnels marque une nouvelle fois le pas, à 59,3 % des volumes souscrits, alors que les financements obligataires (public et privé), bondissent de 17,1 % à 31,4 % chez les plus grands emprunteurs, essentiellement les régions, départements et communes ou EPCI de plus de 100 000 habitants. À l’inverse, les banques publiques, telles que la Banque des territoires (CDC) ou la Banque européenne ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Observatoire de la dette 2021 : les taux d’intérêt poursuivent leur décrue

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement