Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • Souveraineté numérique : Mailinblack, un acteur français clé en matière de cybersécurité

Cet article vous est proposé par MAILINBLACK

Souveraineté numérique : Mailinblack, un acteur français clé en matière de cybersécurité

Publié le 28/06/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

2021-06 - souveraineté numérique - article
D.R.
Ces derniers mois, les annonces gouvernementales se multiplient pour faire de la cybersécurité une priorité nationale. Porte-étendard de cette souveraineté recouvrée, Mailinblack accompagne les collectivités et les établissements de santé dans cette voie.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En février dernier, le Président de la République présentait la stratégie française en matière de cybersécurité, mobilisant un peu plus d’un milliard d’euros, dont 720 millions d’euros de financements publics. Objectif : tripler le chiffre d’affaires de la filière pour atteindre les 25 milliards d’euros à l’horizon 2025, doubler les emplois dans le secteur en passant de 37 000 à 75 000 employés et faire émerger trois licornes françaises en cybersécurité.

En soutien de cette stratégie nationale, le plan France Relance prévoit, lui, de renforcer le niveau de cybersécurité des acteurs publics tout en privilégiant le recours aux solutions made in France via un fonds de 136 millions d’euros piloté par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). En passant par un appel à projet, ce plan de relance permet aux collectivités de faire financer à hauteur de 70 % (limite de 100K €) leur besoin en cybersécurité. Mailinblack accompagne d’ailleurs les collectivités françaises dans leurs démarches administratives pour toutes celles qui en font la demande directement auprès de l’entreprise de cybersécurité marseillaise.

Plus récemment, le 17 mai, le Gouvernement annonçait sa stratégie nationale pour le cloud. Là encore, la souveraineté est à l’honneur avec la création d’un label « cloud de confiance » à destination des entreprises et des administrations, reposant sur le référentiel SEcNumCloud délivré par l’ANSSI.

La doctrine dite « Cloud au centre » fait, elle, du cloud « un prérequis pour tout nouveau projet numérique au sein de l’État ». « Chaque produit numérique manipulant des données sensibles » devra être hébergé sur le cloud interne de l’État ou sur un cloud industriel certifié par l’ANSSI.

Enfin, au niveau européen, l’initiative GAIA-X vise, elle, à bâtir un environnement de confiance européen en garantissant l’interopérabilité des services cloud existants sur la base de normes communes.

 

La doctrine de l’État en matière de cyberdéfense

Alors que les attaques se multiplient, toujours plus sophistiquées et diversifiées, la souveraineté nationale devient plus que jamais un enjeu clé, la part des acteurs étrangers représentant 30 à 40 % du marché français. Il s’agit notamment d’empêcher la création de « backdoors » dans les produits et services de cybersécurité, des failles de sécurité permettant de recueillir illégalement des données.

Comme le précise un rapport du Sénat sur « Le devoir de souveraineté numérique », la cyberdéfense est une priorité afin de « protéger activement des réseaux et des systèmes d’information essentiels à la vie et à la souveraineté du pays ».

 

Protéger les acteurs publics et les institutions

Moins bien protégés que les grands comptes du privé et disposant de ressources cyber limitées, les acteurs publics font figure de cibles privilégiées pour ces cybercriminels. Dans son rapport annuel, la plateforme cybermalveillance.gouv.fr note une hausse de 72 % du nombre de collectivités territoriales ayant sollicité son aide en 2020.

Enfin, alors que les élections régionales se tiennent actuellement et que se profilent les Présidentielles en 2022, les risques cyber d’ingérence électorale ne relèvent pas de la science-fiction. Les élections présidentielles aux États-Unis en 2016 et en France l’année suivante constituent de sérieux précédents.

 

Mailinblack, fer de lance du made in France

« La cybersécurité peut être performante et made in France, rappelle Thomas Kerjean, directeur général de Mailinblack. Leader le plus performant, simple et accessible en France, lauréat du Grand Défi Cybersécurité, membre d’Hexatrust, Mailinblack accompagne activement le plan France Relance ANSSI en équipant des milliers de collectivités et établissements de santé. » Profitons-en pour rappeler que les appels à projets des collectivités souhaitant faire une demande pour financer leur besoin en cybersécurité ferment fin juillet 2021.

Mailinblack a bénéficié d’une aide en cofinancement de l’ANSSI dans le cadre du plan cyber. L’éditeur marseillais a, par ailleurs, récemment vu sa solution Phishing Coach référencée au catalogue GouvTech du gouvernement. 20 % des établissements de santé et des collectivités françaises ont déjà retenu Mailinblack pour sécuriser leur messagerie et sensibiliser leurs équipes aux risques cyber.

« Proximité, réactivité et savoir-faire made in France, voici les termes qui décrivent au mieux l’équipe Mailinblack, estime Lucas Becdro, responsable marketing de Digital 2C. En confiance, nous avons d’emblée opté pour le plus haut niveau de partenariat et nous ne le regrettons pas. Nos clients sont satisfaits à 100 % et nous aussi ! »

Après le salon VivaTech, Mailinblack sera présent à la rentrée au FIC, l’événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numérique (du 7 au 9 septembre), à la Journée Autonomie et souveraineté numérique (27 septembre) puis à l’IT Partners (29 et 30 septembre).

 

Contenu proposé par MAILINBLACK

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Souveraineté numérique : Mailinblack, un acteur français clé en matière de cybersécurité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement