logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/752676/energies-renouvelables-ecoles-rep-megots-toute-lactu-de-la-semaine/

REVUE DE PRESSE
Energies renouvelables – Ecoles – REP mégots… toute l’actu de la semaine
Cyrille Pac | Actu ingénierie publique | Publié le 25/06/2021

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 19 au 25 juin 2021 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

eolienPanorama des EnR [1] Le Syndicat des énergies renouvelables, RTE [2], Enedis et l’Agence ORE ont dévoilé leur Panorama de l’électricité renouvelable. Cité par Batiweb [3], celui-ci révèle notamment que l’ensemble des filières des EnR ont couvert 25% de la consommation électrique de la France métropolitaine au premier trimestre 2021. Un chiffre en baisse par rapport à l’an dernier. Dans le détail, l’énergie éolienne a constaté une baisse de son taux de couverture que le Panorama modère cependant en rappelant que, l’an dernier, celle-ci avait battu un record sans précédent. Concernant le solaire, le rapport souligne « un record trimestriel depuis 10 ans » avec une puissance qui s’élève à 10 990 MW au 31 mars. A noter enfin que, au cours de ce premier trimestre, 992 MW de nouvelles installations d’EnR ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains.

Fabrique de l’école – Accompagner les collectivités locales dans l’aménagement et la restructuration de bâtiments éducatifs, tel est l’objectif du programme « La Fabrique de l’école de demain » lancé par La Banque des Territoires. Comme cette dernière l’explique sur son site Internet [4], il s’agit notamment d’effectuer un diagnostic des bâtiments en appréciant l’état du parc, en évaluant les axes prioritaires d’intervention et en identifiant les besoins en matière d’ingénierie. L’ensemble des dimensions des bâtiments entre en ligne de compte : consommation énergétique, santé, usages, biodiversité, évolutivité, réglementation… Ce programme s’accompagne également d’une offre d’ingénierie pour aider les collectivités à définir leurs projets d’aménagement.

Sans filtre – Il y a un peu plus qu’une feuille de papier à cigarette qui sépare le gouvernement des fabricants de cigarettes. Actu Environnement [5] rapporte que l’éco-organisme, créé dans le cadre de la REP [6] mégots, tarde à répondre au cahier des charges fixé par le ministère de la Transition écologique. Le point d’achoppement : l’obligation de mise à disposition de cendriers dans l’espace public qu’Alcome (le nom de l’éco-organisme) tarde à valider, car il veut en réduire le périmètre. Attendue en mai, l’étude du dossier d’agrément pour Alcome est sans cesse repoussée, au grand dam des collectivités qui accusent la filière de gagner du temps et, ainsi, de l’argent. Pour sortir de l’impasse et obliger les producteurs de cesser de mégoter, le ministère pourrait les obliger au paiement d’une astreinte financière jusqu’à la mise en œuvre de la REP.

Mer nourricière – Selon le bilan annuel des énergies marines renouvelables, repris par Le Figaro [7], la filière a généré plus de 4 800 emplois en France en 2020. Ce résultat est notamment porté par le lancement des chantiers des 2e et 3e parcs éoliens offshore. Plus de 1500 nouveaux postes sont également attendus en 2021. De plus, 1,5 milliard d’euros ont été investis dans le secteur l’an dernier, soit trois fois plus que l’année précédente. Les responsables de la filière expliquent que la crise sanitaire n’a pas touché le secteur et que celui-ci profite des chantiers des parcs de Saint-Nazaire, Fécamp et Saint-Brieuc. Cette tendance ne devrait pas s’inverser puisque d’autres chantiers sont attendus pour ces prochains mois.

Métro, vélo, cadeau – Et si, pour favoriser l’utilisation des modes de transport plus responsables, on récompensait les usagers ? C’est la solution proposée par l’application Rob qui permet de gratifier chaque déplacement à vélo, tramway ou covoiturage en cartes cadeaux éthiques ou en minutes de mobilité électrique. Environnement Magazine [8], qui se fait l’écho de cette solution, précise qu’elle est déjà effective à Paris et qu’elle est prochainement attendue à Nice. Une trentaine de partenaires mobilité publiques et privées jouent déjà le jeu.

Feu de tout bois – Après que la direction de l’Office national des forêts (ONF [9]) a annoncé la suppression de près de 450 postes sur les 8400 salariés d’ici cinq ans, les syndicats ont réagi. Cités par L’Est Eclair [10], ceux-ci s’inquiètent en effet de possibles « dégradations des conditions de travail et le recours à des travailleurs détachés pour les travaux en forêt ».

Investissements vélo – Un article des Dernières Nouvelles d’Alsace [11] explique comment la métropole de Strasbourg veut intégrer le top 3 des agglomérations européennes les plus cyclables. Cela passe notamment par un plan vélo de 100 millions d’euros sur 5 ans pour créer 120 nouveaux kilomètres de pistes cyclables.

Et aussi…

Les biorégions sont-elles une réelle alternative aux régions administratives ? [Reporterre [12]] ;

150 vélos électriques en libre-service vont être déployés dans la Communauté d’agglomération d’Epinal [Vosges Matin [13]].