Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Équipements sportifs

Gymnases : les limites de la polyvalence

Publié le 23/06/2021 • Par David Picot • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France

Gymnase
skyNext - adobestock.com
Son format « boite à chaussures », son aspect souvent vieillot, son image de gouffre énergétique… le gymnase jouit d’une réputation peu flatteuse. Pourtant ses qualités multifonctionnelles séduisent toujours les collectivités. Même si elles génèrent aussi des limites. Explications.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’histoire du gymnase à la française nous ramène dans les années soixante. Le pays sort d’une période post-guerre au cours de laquelle il a largement délaissé les équipements sportifs. L’Etat met alors en place un ambitieux projet national de construction de piscines – le fameux plan des 1 000 piscines – de terrains de sports et donc de gymnases. Près de 4 000 seront ainsi construits sur la période 1961-1975 (1). C’est notamment l’ère des complexes sportifs évolutifs couverts (COSEC), destinés principalement à l’enseignement de l’éducation physique et sportive (EPS).

« Qui peut le plus peut le moins »

Pour des raisons économiques et dans le but de réaliser des économies d’échelle, il est alors prôné des standards architecturaux. « A l’époque, la volonté de l’Etat est de concevoir un modèle ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gymnases : les limites de la polyvalence

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement