Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

Avec la crise sanitaire, l’espace public est devenu un vaste terrain de jeux artistiques

Publié le 30/06/2021 • Par Judith Chetrit • dans : Actualité Culture, France

spectacle-rue-Anna Jurkovska-AdobeStock_72497331
© anna-jurkovska-adobestock
Alors que la crise sanitaire et ses épisodes de confinement se prolongeaient, les lieux extérieurs se sont vite  imposés  comme  une  solution face aux fermetures administratives des équipements culturels, à la limitation des jauges et à la lassitude du public face aux écrans.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une bouffée d’air, au sens propre comme au figuré. En misant davantage sur des lieux extérieurs, perçus comme plus « covid compatibles », les professionnels de la culture des collectivités ont dû faire preuve de plus de débrouillardise et de créativité pour partager un instant avec des artistes et casser le rythme des routines confinées. De la musique trop enjouée ? Vous risquez de voir les gens se mettre à danser. Des annonces en ligne ? Vous redoutez les attroupements.

Au-delà de la situation spécifique des festivals, les tâtonnements liés à la crise ont amplifié ce « jeu de funambules » selon Amélie Ranty, chargée de mission « art dans l’espace public » à la métropole de Nantes (24 communes, 656 300 hab.), qui a observé une « importante montée en compétences des acteurs sur la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Cet article fait partie du Dossier

Après la crise sanitaire, les politiques culturelles en quête de nouvelles complémentarités

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Cérémonie de remise des Prix santé et mieux-être au travail 2021

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Avec la crise sanitaire, l’espace public est devenu un vaste terrain de jeux artistiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement