Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

« Le BTP et les élus locaux forment un couple infernal »

Publié le 24/06/2021 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Pierre Vermeren, historien
F. Klemczynski / La Gazette
Les grandes villes ont expulsé les usines de leurs murs, pointe Pierre Vermeren dans "L'impasse de la métropolisation". Pour compenser cette casse de l’industrie, la prime a été accordée à la bétonisation du pays. Une dérive renforcée, selon l'historien, par la décentralisation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les chiffres avancés par l’historien Pierre Vermeren donnent le tournis. Les douze principales aires métropolitaines représentent à peine un quart de la population, mais elles regroupent les deux tiers des cadres et des classes aisées, générant plus de la moitié du PIB national. Une concentration des richesses inédite, pointe le très prolixe Pierre Vermeren dans « L’Impasse de la métropolisation » (Gallimard, 2021). Un mouvement qui a parfois suivi un cours sinueux. En transférant les classes populaires dans les grands ensembles des communes de la rive droite de la Garonne, la municipalité RPR de Bordeaux pensait s’être acheté une assurance-vie. Mais, sous l’effet des transformations opérées par Alain Juppé (tramway, tertiarisation…), la ville bourgeoise est devenue « bobo », puis écolo aux dernières municipales. Un mouvement moins net à Toulouse et à Marseille, où le maintien des classes populaires dans l’enceinte même de la commune (au Mirail dans la Ville rose et dans les quartiers nord de la cité phocéenne) a, selon Pierre Vermeren, empêché EELV de l’emporter l’an passé.

Il y a bien des nuances entre ces métropoles. Nice, qui attire une population surtout âgée et huppée, est, par exemple, un cas à part. Mais elles sont, pour la plupart, les aires d’accueil numéro 1 des populations immigrées. Un phénomène nouveau à Nantes et à Rennes, souligne Pierre Vermeren : « L’Ouest de la France était la première source d’émigration à l’intérieur du territoire, avec les Bretons qui débarquaient à la gare Montparnasse. Les flux ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le BTP et les élus locaux forment un couple infernal »

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

25/06/2021 12h17

« Expulsé les entreprises »: ce terme n’est-il pas un peu fort?

Enfin, n’avez-vous jamais entendu parler de l’explosion de l’usine de l’autre côté du périphérique de Toulouse?

Je sais, c’est un peu vieux (un peu plus de vingt ans) et avec le temps on oublie. En fait il y avait deux sites CEVESO l’un près de l’autre et un seul a explosé. Heureusement car le second fabrique un gaz mortel!

En fait, si on regarde l’histoire, ces sites avaient été construits en rase campagne avant d’être rattrapés par la ville…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement