Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ville durable

Ville sobre : sortir de l’anecdotique, un défi collectif majeur

Publié le 22/06/2021 • Par Olivier Descamps • dans : France

Ville-sobre-low-tech-resilience-numerique-vert
D.R.
Si le discours des partisans des low tech est désormais rodé, le concept émerge tout juste. Avec une démarche de remise en cause individuelle exacerbée par le confinement, mais qui a du mal à devenir commune. Zoom sur quelques pistes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand le numérique passe au vert

Des vélos plutôt que des voitures autonomes, du rafraîchissement passif, des moutons rendant inutiles des armées de tondeuses… Les exemples low tech ne manquent pas, mais conservent aujourd’hui un caractère marginal. Pour changer d’échelle, « nous lançons une étude qui capitalisera sur les initiatives capables d’en inspirer d’autres », rapporte Nikola Jirglova, responsable de projets et de développement au Labo de l’économie sociale et solidaire.

Le grand défrichage

Dans son étude en cours sur les pratiques low tech, le Labo de l’économie sociale et solidaire a identifié quatre prismes de réflexion pour construire une ville plus sobre. Les enjeux sont de mieux se déplacer (à vélo, à pied…) et d’habiter différemment (écoconstruction, recyclage), de seréapproprier la production (jardins partagés, bricothèques) et de réduire la consommation de ressources grâce à de nouveaux services.

Six territoires sont associés (communes et/ou métropoles) : Bordeaux, Lyon, Lille, Strasbourg, Poitiers et Paris. Ce travail s’annonce essentiel car la sobriété « est un sujet que peu de monde perçoit », souligne Jean-Baptiste Thony, conseiller municipal à Bordeaux (257 100 hab.), délégué à la ville zéro déchet et à la propreté. Surtout, il « s’agit le plus souvent de démarches personnelles », insiste-t-il.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ville sobre : sortir de l’anecdotique, un défi collectif majeur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement