Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

« Il n’y a aucune réflexion sur l’organisation des vacances des enfants handicapés »

Publié le 18/06/2021 • Par Michèle Foin • dans : A la Une Education et Vie scolaire, A la Une santé social, Actu expert Education et Vie scolaire

Sport handicap
©Daisy Daisy - stock.adobe.com
Laurent Thomas est délégué général du mouvement national « Grandir ensemble ». Une association qui aide les familles ayant un enfant en situation de handicap à mener une existence la plus ordinaire possible. Auteur du rapport de la Mission nationale « accueils de loisirs & handicap » de 2018, il déplore le manque de moyens financiers dévolus aux loisirs des enfants handicapés et souhaiterait un rôle accru des communes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la remise de votre rapport en 2018, constatez-vous des progrès dans l’accueil des enfants en situation de handicap en accueils de loisirs ?

Je vais vous faire une réponse de Normand. Oui, c’est un sujet qui est maintenant pris en compte par les pouvoirs publics. Il y a cette dynamique portée par Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, sur la vision d’une société inclusive, qui ne fait que réaffirmer la loi handicap de 2005 : les accueils de loisirs ne sont pas autorisés à pratiquer de discrimination. Mais du point de vue des aides financières, nous restons au point mort. Certes, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a introduit le bonus inclusion handicap pour les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE), qui les dote de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il n’y a aucune réflexion sur l’organisation des vacances des enfants handicapés »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement