Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Réforme de la haute fonction publique

Haute fonction publique : l’anatomie de la mission « Bassères »

Publié le 18/06/2021 • Par Claire Boulland • dans : France, Toute l'actu RH

1610102644253
LinkedIn
La mission de préfiguration de l’ex-ENA, l'Institut national du service public (INSP), et de la délégation interministérielle à l'encadrement supérieur de l'Etat (Diese) est confiée, vendredi 18 juin, à Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi et auteur du rapport sur la responsabilisation des gestionnaires publics.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les travaux de préfiguration de la réforme de la haute fonction publique débutent aujourd’hui. Le directeur général de Pôle emploi depuis 2011, Jean Bassères, dirige, à compter de ce vendredi 18 juin, la mission chargée de préparer la création de l’Institut national du service public (INSP) – qui remplacera l’ENA. Elle doit aussi élaborer celle de la délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’Etat (Diese), qui prendra la suite de la mission « cadres dirigeants de l’Etat ».

Comme le précise sa lettre de mission, Jean Bassères aura la tâche de déterminer « le cadre et les conditions d’exercice des missions » de ces deux nouvelles institutions et de répartir « des compétences entre les différents acteurs de l’encadrement supérieur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haute fonction publique : l’anatomie de la mission « Bassères »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement